6 août 2009 / 06:40 / dans 8 ans

LEAD 2 Commerzbank bat le consensus, dépréciations en baisse

* T2 meilleur que le T1 mais des incertitudes demeurent

* L‘activité de crédit aux PME rentable

* Perte d‘exploitation T2 de 201 mlns d‘euros

* Le titre gagne 1,7%

(actualisé avec réaction d‘analyste, cours de l‘action)

Par Edward Taylor

FRANCFORT, 6 août (Reuters) - Commerzbank (CBKG.DE) a publié jeudi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes grâce à la diminution des dépréciations d‘actifs à risque et aux profits engrangés par ses activités de banque de détail et de crédit aux petites et moyennes entreprises.

La deuxième banque allemande affiche une perte d‘exploitation trimestrielle de 201 millions d‘euros, moins lourde qu‘attendu par le marché.

Si ses pertes ont diminué par rapport au premier trimestre, elles sont en hausse par rapport au deuxième trimestre de l‘an dernier, lorsque la perte d‘exploitation était ressortie à 131 millions.

Les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une perte d‘exploitation de 351 millions sur avril-juin.

La perte nette ressort à 746 millions d‘euros alors que les analystes attendaient une perte inférieure de 592 millions d‘euros, en raison de charges fiscales et de charges de dépréciations liées à sa filiale dans l‘immobilier commercial Eurohypo.

Pour Matthias Dürr, analyste de DZ Bank, ces résultats donnent matière à une réaction positive en Bourse mais ils ne sont pas suffisants pour permettre à Commerzbank de revenir à l’équilibre, ce qui ne devrait pas se produire, selon lui, avant 2011 au plus tôt. Il maintient sa recommandation à “vente” sur le titre.

LA BANQUE COMPTE REMBOURSER LES AIDES PLUS TÔT QUE PRÉVU

A 07h57 GMT, le titre gagne 1,7%, l‘une des plus fortes hausses du Dax .GDAXI.

Commerzbank a expliqué jeudi qu‘elle prévoyait de rembourser en avance sur le calendrier initialement prévu cinq milliards d‘euros de garanties que lui a apportées l‘Etat fédéral allemand.

Le groupe avait dû se tourner vers les pouvoirs publics fin 2008 pour faire face à la crise des marchés financiers: il a reçu 18,2 milliards d‘euros de capitaux frais et a ouvert son capital à l‘Etat à hauteur de 25%.

La banque précise que les coûts d‘intégration de Dresdner Bank, rachetée à l‘assureur Allianz (ALVG.DE), devraient avoisiner deux milliards d‘euros cette année.

Les dépréciations d‘investissements financiers et les pertes de trading devraient avoir atteint un sommet en 2008, estime Commerzbank mais le groupe se garde d‘affirmer avoir passé un point d‘inflexion.

Les dépréciations sur son portefeuille de titres adossés à des actifs ont diminué de près d‘un milliard d‘euros au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents à 173 millions d‘euros.

Le président du directoire, Martin Blessing, a refusé de donner des prévisions pour l‘ensemble de 2009, disant simplement que l‘année restait difficile.

Le groupe s‘attend à des provisions pour pertes de crédit au même niveau qu‘en 2008, soit environ 3,5 milliards d‘euros. Elle se sont élevées à 993 millions d‘euros au deuxième trimestre.

Il maintient son objectif de moyen terme d‘un rendement des fonds propres de 12% en 2012.

version française Marc Angrand et Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below