CONSENSUS Lafarge - REX courant attendu en hausse de 7,2% au T3

jeudi 6 novembre 2008 12h53
 

 PARIS, 6 novembre (Reuters) - Lafarge LAFP.PA. Prévisions
de résultats du 3e trimestre 2008.
 (en millions d'euros)
 Date et heure de publication : vendredi 7 novembre vers 6h00
GMT, conférence avec les analystes vers 8h00 GMT, conférence de
presse vers 10h00 GMT.
 (Nombre d'analystes interrogés : 8)
               NET   REX COURANT   C.A.
 Moyenne       623   1.160         5.233
 Médiane       613   1.145         5.200
 Maximum       707   1.230         5.112
 Minimum       560   1.118         5.393
 ---------------------------------------
 T3 2007       600   1.082         4.894
 Variation   +3,8%   +7,2%         +6,9%
 
 ACTIVITÉ : premier groupe cimentier mondial, spécialiste des
matériaux de construction.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - Fin juillet, lors de la publication de ses résultats
semestriels, Lafarge a confirmé tabler sur une progression de
ses résultats en 2008 et réitéré ses objectifs 2010, qui
incluent un résultat net par action supérieur à 15 euros, une
rentabilité des capitaux engagées de plus de 12% et un cash flow
libre dépassant 3,5 milliards d'euros.
 - Le groupe a également répété fin juillet que son programme
de réductions de coûts continuerait à générer des économies
significatives en 2008 et que l'objectif initial de 340 millions
d'euros serait dépassé pour atteindre plus de 400 millions à la
fin de l'exercice.
 - Lafarge a prévu d'annoncer d'ici à la fin 2008 un nouveau
programme de réduction de coûts pour la période 2009-2011. Il a
également prévu de céder un milliard d'euros d'actifs sur la
période 2008-2009.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 - Un recul important des marchés en Europe et en Amérique du
Nord, un point sur la croissance attendue au 4e trimestre et en
2009 dans certaines zones émergentes (Europe de l'Est et Asie
notamment)
 - Des indications sur le programme d'expansion du groupe,
qui pourrait selon certains analystes être décalé dans le temps,
ainsi qu'une éventuelle révision à la baisse de l'objectif 2010
de bénéfice net par action
 - Des commentaires sur la solidité financière du groupe en
termes de liquidité et de refinancement. /BM
 (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)