Alcoa - Nouvelle perte prévue au T2, un signe pour l'économie ?

lundi 6 juillet 2009 21h08
 

NEW YORK, 6 juillet (Reuters) - Alcoa (AA.N: Cotation), dont les résultats ont souvent été considérés comme une espèce de baromètre de l'économie américaine, devrait publier mercredi une troisième perte trimestrielle consécutive.

Mais beaucoup de spécialistes des marchés financiers jugent que les chiffres du géant de l'aluminium ne jouent plus cette fonction d'indicateur avancé et qu'il ne faut pas en tirer de conclusion.

"C'est une grande entreprise dans un secteur primordial et Alcoa est, comme à chaque fois, le premier à communiquer ses performances, qui sont, de ce fait, particulièrement suivies", a déclaré Joseph Battipaglia, analyste chez Stifel Nicolaus & Co.

"Mais, en réalité, tout ce que nous offre Alcoa, c'est une vision du secteur de l'aluminium, qui n'est pas en très bonne santé actuellement", a-t-il ajouté.

"FedEx (FDX.N: Cotation) et UPS (UPS.N: Cotation) permettent de mieux se faire une idée sur l'évolution future de l'économie", a poursuibi Josehp Battipaglia, en référence aux deux groupes américains de messagerie.

Selon lui, même si Alcoa faisait état d'une vive hausse des commandes dans deux jours, cela ne signifierait pas nécessairement que l'économie est en passe de rebondir. L'analyste de Stifel Nicolaus souligne qu'une telle évolution serait simplement le fait de la reconstitution de stocks par les clients, qui profitent ainsi du cours peu élevé de l'aluminium.

Charles Bradford (Affiliated Research Group) partage l'opinion de son collègue, estimant que si Alcoa allait perdre de l'argent sur le deuxième trimestre, ce serait justement à cause du niveau des cours de l'aluminium.

"Certains pensent encore que c'est un indicateur avancé de l'état de l'économie, mais ceux-là ne connaissent pas bien l'entreprise. C'est juste un indicateur du prix de l'aluminium", a-t-il souligné.

Selon Reuters Estimates, Alcoa devrait faire état d'une perte par action de 0,32 dollar pour le deuxième trimestre, après -0,60 dollar par action sur les trois premiers mois de l'année.

Le titre Alcoa chutait de plus de 7% une heure avant la clôture de Wall Street, à 9,17 dollars. A ce niveau, il est près de deux supérieur au plus bas de 52 semaines de 4,98 dollars touché début mars mais encore très loin de son plus haut de 52 semaines de 35,66 dollars du 14 juillet 2008.

(Steve James, version française Benoit Van Overstraeten)