Nasdaq OMX-Le titre bondit sur des résultats meilleurs que prévu

mercredi 6 août 2008 18h25
 

NEW YORK, 6 août (Reuters) - L'opérateur boursier Nasdaq OMX Group (NDAQ.O: Cotation) a annoncé mercredi un bénéfice du deuxième trimestre en hausse de 81%, progression supérieure aux attentes des analystes, à la faveur notamment de la diversification des activités découlant du rachat d'OMX, intervenu en février.

Vers 16h55 GMT, le titre Nasdaq OMX bondissait de 13,7 à 30,04 dollars alors, soit l'une des plus fortes hausses du Nasdaq Composite .IXIC, qui avançait dans le même temps de 0,57%.

Le groupe a également dit qu'il devrait atteindre les 100 millions de synergies annoncées dans le cadre du rachat d'OMX dès le premier trimestre 2009 alors que le calendrier initial prévoyait d'y parvenir à la fin de l'année prochaine.

Le bénéfice net de Nasdaq OMX est ressorti à 101,6 millions de dollars, soit 0,48 dollar par action contre 56,1 millions pro forma (0,39 dollar par action) il y a un an et une prévision moyenne des analystes de 0,43 dollar selon Reuters Estimates.

"Nous sommes très fiers de ce bénéfice par action de 0,48 dollar alors que n'avons pas encore commencé à dégager les synergies avec OMX (...)", a dit à Reuters Robert Greifeld, directeur général du groupe.

Les chiffres de l'an dernier ont été recalculés comme si OMX était déjà dans le périmètre de Nasdaq et l'ensemble des résultats ne prennent pas en compte des éléments exceptionnels.

Le groupe a déclaré que la diversification de ses activités lui avait permis de faire face au ralentissement économique aux Etats-Unis et ailleurs.

Nasdaq a multiplié les acquisitions ces derniers temps puisque, outre OMX, le groupe a également annoncé le rachat du Philadelphia Stock Exchange, du Boston Stock Market et, en Europe, de Nordpool.

"Nous n'allons plus examiner de nouveaux dossiers de croissance externe avant d'avoir digéré les opérations en cours", a poursuivi Robert Greifeld.

Le chiffre d'affaires du deuxième trimestre a progressé de 47% à 821,5 millions de dollars. /BVO

(Jonathan Spicer, version française Benoit Van Overstraeten)