Publicis prédit implicitement une baisse du CA en 2009 /Presse

mardi 6 janvier 2009 08h14
 

PARIS, 6 janvier (Reuters) - Le président du directoire de Publicis, Maurice Lévy, reconnait implicitement prévoir une baisse de ses ventes en 2009, la croissance sur internet et dans les marchés émergents ne compensant qu'une "grande partie" de la contraction des marchés mûrs.

"Mon objectif est de compenser presque intégralement les pertes du marché", a-t-il déclaré dans un entretien au Financial Times (FT) de mardi. "Soyons réalistes, si je compense une large part de la contraction du marché, j'aurais fait un bon travail".

Le journal constate que "M. Lévy reconnait pour la première fois que Publicis essuyera une baisse de son chiffre d'affaires en 2009".

"La publicité sur internet connaîtra une croissance à 'deux chiffres' et les activités en Russie, Chine et dans d'autres pays émergents continueront de croître en 2009, bien que plus lentement qu'en 2008. Mais cela ne compensera qu'une 'large part' du déclin dans les autres branches du groupe", a précisé Maurice Lévy au FT.

En 2009, la priorité du groupe sera de gagner des parts de marché tout en protégeant ses marges. En matière de croissance externe, Publicis, qui reçoit une proposition par jour depuis septembre, se contentera d'acquisitions "modestes" dans le domaine internet ou dans les pays émergents, a-t-il dit, selon le journal.

Dans le Figaro, Maurise Lévy détaille ses prévisions de tendance sur les différents marchés : Aux Etats-Unis, "les investissements publicitaires devraient baisser de l'ordre de 5% à 6% (...), en France, nous nous situons entre 0% et 2% (...) en Chine la croissance est de l'ordre de 8%, en Inde d'environ 6%".

"Dans une Europe en baisse (...), l'Allemagne connaît une croissance négative de l'ordre probablement de 3% à 5%", a-t-il observé. /NIM

(Nathalie Meistermann, édité par Jacques Poznanski)