6 août 2009 / 07:20 / il y a 8 ans

LEAD 1 ZFS fait mieux que prévu au T2

* Bénéfice net T2 -29% à $892 mlns

* Bilan solide, objectifs d'économies en vue

* L'action gagnait plus de 2% en début de séance

ZURICH, 6 août (Reuters) - Zurich Financial Services Group ZURN.VX a dépassé les attentes au deuxième trimestre et se dit bien positionné pour surmonter la crise.

L'action ZFS gagnait 3,1% en début de séance sur le marché suisse, à 222,50 francs, alors que l'indice DJ Stoxx européen de l'assurance .SXIP prenait 2%. D'avril à juin, le bénéfice net de l'assureur helvétique s'est contracté de 29% à 892 millions de dollars, précise-t-il dans un communiqué. Les analystes anticipaient un résultat de 863 millions.

Le bénéfice d'exploitation (BOP) a baissé de 16% à 1,5 milliard, dépassant lui aussi le consensus, qui ressortait à 1,3 milliard.

Les primes brutes et polices ont progressé de 7% à 13,18 milliards de dollars et le ratio combiné s'est amélioré à 96,7% après 97,7%.

Le ratio de solvabilité a progressé à 180% à fin juin après 157% fin mars, mais le rendement des fonds propres (ROE) a chuté à 10,8%, au lieu de 19,5% il y a un an, sur le premier semestre. Il s'est toutefois amélioré après être tombé à 6,6% du premier trimestre.

"Dans l'environnement difficile, il s'agit de chiffres solides", estiment les analystes de la banque Wegelin dans leur note du matin. "L'augmentation du BOP de 41% par rapport au premier trimestre et même de 147% pour le bénéfice net devrait rencontrer les faveurs des marchés."

Le ratio combiné stable de 96,2% au premier semestre "laisse penser que les coûts sont maîtrisés", ajoutent-ils, s'inquiétant toutefois de la situation des investissements. "Il n'est pas certain qu'il y aura une reprise durable dans ce domaine."

Au cours des six premiers mois de l'année, le bénéfice net a reculé de 53% à 1.254 millions de dollars et le BOP s'est replié de 28% en dollars et de 22% en monnaies locales à 2.552 millions.

ZFS a fait état d'une perte sur investissement de 1,34 milliard de dollars lors du premier semestre, dont 314 millions d'avril à juin.

Comme à son habitude, le groupe ne donne pas de perspectives pour l'exercice en cours mais se dit en bonne voie pour réaliser son objectif d'économies de 400 millions de dollars et d'améliorer la performance opérationnelle à hauteur de 900 millions.

Le groupe se dit bien positionné pour surmonter la crise des marchés financiers et profiter des opportunités qui se présentent dans l'environnement actuel ou à l'avenir.

Silke Koltrowitz, édition Pascal Schmuck et Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below