6 novembre 2008 / 06:57 / dans 9 ans

LEAD 2 Alstom - Nette hausse au S1, carnet de commandes solide

(actualisé avec conférence téléphonique, cours de Bourse et commentaire d‘analyste)

* Nette hausse des résultats au S1 mais marge inférieure aux attentes

* Prévisions confirmées, carnet de commandes de E47 mds

* “Flexibilité” pour faire face à d’éventuels changements d‘environnement

par Benjamin Mallet

PARIS, 6 novembre (Reuters) - Alstom (ALSO.PA) a publié jeudi des résultats en nette hausse au 1er semestre 2008-2009 et confirmé ses prévisions en mettant en avant un solide carnet de commandes et des facteurs de croissance à long terme dans ses activités.

Le spécialiste des infrastructures d’énergie et de transport a répété que sa marge opérationnelle devrait atteindre “environ 9%” pour l‘exercice à fin mars 2010, avec une marge du secteur de l’énergie qui devrait se situer entre 10% et 11% en 2010, celle du secteur transport étant attendue entre 7% et 8%.

Au 30 septembre, le groupe a enregistré un résultat net de 527 millions d‘euros (+36%), un résultat opérationnel de 697 millions (+22%) et un chiffre d‘affaires de 8.956 millions (+12%), ce qui porte sa marge opérationnelle à 7,8% (contre 7,2%), soit moins que les attentes des analystes (8,1%).

Selon le consensus Reuters Estimates, ces derniers attendaient en moyenne un résultat net de 505 millions d‘euros, un résultat opérationnel de 726 millions et un chiffre d‘affaires de 9.004 millions.

Alstom a enregistré 15,4 milliards d‘euros de commandes (+20%) au cours du semestre, portant son carnet à 47 milliards (+26%), soit plus de 30 mois de chiffre d‘affaires, le groupe soulignant que “la bonne exécution de ce carnet chargé reste (sa) principale priorité”.

La hausse des prises de commandes atteint 41% dans la division Power Systems et 8% dans le Transport, les commandes de la branche Power Service restant stables.

Le titre perdait 0,14% à 40,50 euros vers 9h50 tandis que le CAC 40 reculait de 3,73%. Les analystes de Natixis ont souligné dans une note que les entrées de commandes étaient légèrement supérieures à leurs attentes et que les écarts avec leurs anticipations étaient “dans l‘ensemble modérés”.

Le P-DG d‘Alstom Patrick Kron a déclaré lors d‘une conférence téléphonique : “La crise financière crée des incertitudes pour Alstom comme pour l‘ensemble des autres entreprises (...), ceci dit nous y faisons face et nous y ferons face avec de solides atouts en main.”

BASE DE CLIENTS “SOLIDE”

La société entend ainsi “développer la flexibilité nécessaire pour faire face à d’éventuels changements dans son environnement en portant une attention particulière à l’évolution de la demande sur ses marchés et en contrôlant strictement ses dépenses”.

Alstom a souligné que les besoins en infrastructures restaient importants dans l’énergie et le ferroviaire et qu‘il pourrait s‘appuyer sur leur croissance à moyen et long terme, que ce soit en termes de nouvelles capacités ou de modernisation des installations.

Patrick Kron a également rappelé que la base de clients du groupe - notamment publics - était “solide” en matière de financement et qu‘elle ne serait pas la plus exposée à une éventuelle restriction durable des conditions de crédit.

“Nous n‘avons vu aucune annulation de quelque ordre que ce soit dans notre carnet de commandes”, a-t-il ajouté. “Qu‘il y ait, ici ou là, tel ou tel projet qui soit un peu décalé, ce n‘est pas totalement à exclure.”

Le P-DG d‘Alstom a en outre rappelé que le priorité du groupe restait la croissance interne mais qu‘il pourrait la doper avec des acquisitions. “La crise financière nous pousse à être prudents, mais peut-être que les conditions dans lesquelles on pourrait se porter acquéreur de telle ou telle entreprise redeviendront plus abordables”, a-t-il déclaré.

Patrick Kron a déclaré que le groupe restait intéressé par un rapprochement avec le groupe nucléaire Areva CEPFi.PA mais souligné que le dossier n‘avait “pas beaucoup bougé”.

POLITIQUE DE DIVIDENDE “AMBITIEUSE”

Il en outre dit que le groupe souhaitait toujours mener “une politique ambitieuse de distribution du dividende”.

La marge opérationnelle de Power Systems est passée de 4,5% à 5,9% au 1er semestre, sous l‘effet d‘une “augmentation des ventes et de l‘exécution (...) de contrats plus rentables”.

La branche Power Service a vu sa marge progresser de 16,3% à 16,7% mais la marge opérationnelle du Transport a reculé de 6,9% à 6,6% en raison de “dépenses pour la mise en place de nouvelles plates-formes, tandis que les volumes sont stables, la montée en puissance d‘un certain nombre de projets étant prévue en fin d‘exercice”.

Le cash flow libre d‘Alstom s‘est élevé au premier semestre à 1.201 millions (contre 1.248 millions au premier semestre 2007-2008).

Au 30 septembre, sa trésorerie nette était positive de 1.864 millions d‘euros (contre 904 millions au 31 mars) et sa trésorerie brute s’élevait à 2,7 milliards, une ligne de crédit de un milliard à échéance 2012 restant disponible.

Après paiement du dividende, ses fonds propres ont progressé de 2.245 millions au 31 mars à 2.477 millions au 30 septembre. /BM

Edité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below