February 10, 2009 / 5:21 PM / 8 years ago

LEAD 2 Faurecia - REX positif en 2008, augmentation de capital

5 MINUTES DE LECTURE

* Augmentation de capital de E450 mlns

* Programme de compressions de coûts de E650 mlns

* Résultat opérationnel positif en 2008

par Matthias Blamont et Helen Massy-Beresford

PARIS, 10 février (Reuters) - Faurecia (EPED.PA) a annoncé mardi le lancement d'une augmentation de capital de 450 millions d'euros et un programme de réduction de coûts de 650 millions, deux mesures destinées à lui permettre de juguler les effets de la crise et d'anticiper le rebond futur de ses marchés.

L'équipementier automobile, contrôlé à 71% par le constructeur PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA), a pris à contre-pied la communauté financière en publiant un résultat opérationnel 2008 positif et une dette en légère baisse à l'heure où l'ensemble du secteur éprouve des difficultés financières croissantes et où les Etats volent au secours des constructeurs.

"Faurecia a mieux résisté que ses concurrents, nous avons consommé très peu de liquidités", a déclaré Yann Delabrière, P-DG du groupe, au cours d'un entretien accordé à Reuters avant la publication des résultats.

La dette nette de l'entreprise atteignait 1.604,8 millions d'euros fin 2008, contre 1.616 millions d'euros fin 2007.

"Nous avons toutefois besoin de préparer l'avenir donc nous devons lancer un programme d'économies", a ajouté Yann Delabrière.

Le dirigeant a indiqué que ce plan de compressions de coûts, baptisé "Challenge 2009", comprendrait 230 millions d'euros d'économies dans la production, 120 millions dans les achats et 300 millions dans les frais fixes. "Nous voulons diminuer nos frais fixes de 15% cette année", a expliqué Yann Delabrière.

Faurecia envisage également une augmentation de capital de 450 millions d'euros, une opération qui sera garantie à 100% par son actionnaire majoritaire, PSA, et qui fera l'objet d'un droit préférentiel de souscription pour les actionnaires du constructeur.

Le groupe envisage d'engager cette opération au cours du premier semestre, après l'assemblée générale du 23 avril. Un porte-parole de Faurecia a affirmé que les modalités précises de l'opération n'avaient pas encore été arrêtées.

Anticiper La Reprise

"Nos ressources de financement vont baisser, à l'heure où le crédit se raréfie, nous lançons cette augmentation de capital pour traverser la crise et pour préparer la société à la consolidation qui émergera lors de la reprise du marché", a souligné Yann Delabrière.

Le P-DG a toutefois insisté sur le fait qu'il ne voyait "aucune opportunité (de croissance externe) aujourd'hui" et que la priorité du groupe allait à la "préservation du cash." Selon lui, "une reprise franche des ventes d'automobiles" ne devrait pas intervenir avant 2010.

"Les chiffres du jour sont plutôt bons", commente un analyste basé à Paris. "Le risque réside cependant dans l'augmentation de capital. Si elle n'est pas réussie, la part du flottant risque de diminuer encore et de réduire l'intérêt des marchés pour le titre", avertit-il.

Yann Delabrière a assuré qu'il était "fondamental" pour Faurecia de rester coté en Bourse. Le résultat d'exploitation de la société a atteint 91,2 millions d'euros l'an dernier (0,8% des ventes), à comparer à 121,1 millions d'euros en 2007. La perte nette s'est toutefois creusée à 574,8 millions d'euros, contre 237,5 millions un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires marque une diminution de 3,7% à 12,01 milliards d'euros. Les sept analystes du consensus Reuters Estimates anticipaient en moyenne une perte opérationnelle de 96,65 millions d'euros, une perte nette de 123,9 millions d'euros et un chiffre d'affaires de 12,2 milliards.

Au cours d'une conférence de presse, Yann Delabrière a refusé de communiquer des prévisions de résultats pour 2009 compte tenu du manque de visibilité sur le secteur automobile. L'objectif 2010 qui fixait un retour à la rentabilité au niveau du résultat net n'a pas été abordé.

L'action Faurecia a reculé de 3,64% à 10,60 euros mardi à la Bourse de Paris avant la publication de ces chiffres. L'indice DJ Stoxx européen de l'automobile .SXAP a de son côté baissé de 4,07%.

Edité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below