Schneider va fermer son site de Pringy (Haute-Savoie)

jeudi 26 mai 2016 12h54
 

PARIS, 26 mai (Reuters) - Schneider Electric va fermer son site de Pringy (Haute-Savoie) dans le cadre de l'arrêt de la partie moyenne tension de son activité de compensation d'énergie réactive, a déclaré jeudi à Reuters un porte-parole du groupe.

Le spécialiste des équipements électriques basse et moyenne tension a présenté ce projet aux syndicats le 11 mai. Le site de Pringy emploie une centaine de personnes.

"Cette activité connaît un contexte dégradé depuis plusieurs années. Son arrêt est mondial avec la France, l'Inde, les Etats-Unis et l'Egypte", a précisé le porte-parole de Schneider.

Les produits de compensation d'énergie réactive, qui permettent d'améliorer la qualité de l'électricité sur les réseaux, sont confrontés pour la moyenne tension à la concurrence croissante des pays à bas coûts.

Dans un tract publié jeudi, la CFDT y voit une erreur stratégique de Schneider consistant à proposer "des produits trop chers par rapport à des concurrents particulièrement agressifs".

Schneider va présenter aux salariés concernés des mesures de reclassement interne, de formation ou d'aide au départ. L'activité de Pringy pour la basse tension, quant à elle, ne s'arrête pas mais sera transférée sur un autre site savoyard.

Selon la CFDT, ce transfert entraînerait la création de 16 postes sur le site de Francin, à soixante kilomètres de là. (Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)