Zurich Insurance dépasse les attentes au T1, Swiss Life déçoit

jeudi 12 mai 2016 09h42
 

ZURICH, 12 mai (Reuters) - Zurich Insurance a renoué avec les profits au premier trimestre grâce à des résultats meilleurs qu'attendu dans son activité d'assurance généraliste tandis que l'assureur-vie Swiss Life a subi une chute plus forte qu'anticipée des primes collectées sur la même période.

Vers 07h40, l'action Zurich Insurance est en hausse de 3,14%, l'une des plus fortes hausse de l'indice Stoxx 600, tandis que celle de Swiss Life recule de 1,4%, alors que l'indice de référence SMI de la Bourse de Zurich cède 0,98%.

Zurich Insurance a fait état jeudi d'un bénéfice net de 875 millions de dollars (767 millions d'euros), au-dessus de la prévision la plus optimiste des huit analystes interrogés par Reuters, qui était de 707 millions de dollars, une performance encourageante pour le nouveau directeur général du groupe Mario Greco qui en a pris les rênes en mars.

Ce résultat est certes inférieur de 28% à celui de la période correspondante de 2015 mais il marque un retour aux bénéfices de l'assureur après la perte nette de 424 millions de dollars accusée sur les trois derniers mois de l'année dernière.

"Bien que nous soyons encore au début du processus, ces résultats montrent que les mesures qui nous avons mises en oeuvre pour améliorer la performance de notre activité d'assurance généraliste produisent leurs effets", a dit le directeur financier George Quinn dans un communiqué.

"Même après la prise en compte d'une indemnisation pour un sinistre environnemental, nous avons constaté une amélioration de la performance sous-jacente et nous anticipons une poursuite de ce mouvement."

La sous-performance de l'activité dommages, la principale source de profits de Zurich, au cours des derniers mois a pesé sur les résultats du groupe.

Son patron, Kristof Teryn, a conduit l'année dernière une revue stratégique de l'activité qui a débouché sur des réductions de coûts et un plus large recours à la réassurance afin de réduire la volatilité des résultats.

Le ratio combiné, qui rapporte les primes perçues aux indemnisations versées, est ressorti à 97,7% au premier trimestre contre 99% attendu en moyenne par les analystes.   Suite...