EasyJet tombe dans le rouge sur son 1er semestre

mardi 10 mai 2016 09h33
 

LONDRES, 10 mai (Reuters) - EasyJet, la compagnie aérienne britannique à bas coûts, a annoncé mardi une perte au titre de son premier semestre clos fin mars, les risques d'attentats et des grèves ayant réduit la demande de voyages en Europe.

Les six premiers mois de l'exercice se sont soldés par une perte avant impôt de 24 millions de livres (30,4 millions d'euros), à comparer à un bénéfice de 7 millions un an plus tôt.

EasyJet, deuxième compagnie low-cost d'Europe derrière l'irlandaise Ryanair, prévoit un repli d'environ sept points de son revenu par siège au troisième trimestre, en partie à cause des retombées sur le trafic des attentats du 22 mars à Bruxelles.

Les compagnies aériennes avaient déjà souffert des attentats du 13 novembre à Paris, l'une des villes les plus visitées au monde. IAG, maison mère de British Airways, Lufthansa et Air France-KLM ont averti ces dernières semaines sur la prudence des touristes après les attentats de Paris et de Bruxelles.

EasyJet s'affiche néanmoins confiant dans sa croissance future et promet de distribuer 50% de son bénéfice net sous forme de dividende, sous réserve d'un vote de l'assemblée générale.

La compagnie britannique n'avait pas subi de dégradation de ses résultats du premier semestre depuis 2011. Elle a également mis en avant des annulations de vol vers l'Egypte et l'impact de grèves des contrôleurs aériens en France.

Pour l'ensemble de l'exercice au 30 septembre, les analystes anticipent en moyenne un bénéfice avant impôt de 721 millions de livres.

A la Bourse de Londres, l'action EasyJet abandonne 0,68% à 1.469 pence après une demi-heure d'échanges. (Sarah Young, Véronique Tison pour le service français)