DuPont fait mieux que prévu au T1, relève ses prévisions

mardi 26 avril 2016 13h22
 

26 avril (Reuters) - Le groupe chimique DuPont a publié mardi des résultats trimestriels meilleurs qu'attendu pour le premier trimestre et revu à la hausse ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice, l'impact des taux de change étant moins lourd qu'attendu.

Le bénéfice net attribuable au groupe a progressé de près de 19% à 1,23 milliard de dollars (1,09 milliard d'euros) au premier trimestre, soit 1,39 dollar par action.

Le bénéfice opérationnel par action ressort à 1,26 dollar, à comparer à un consensus de 1,04 dollar selon le consensus établi par Thomson Reuters I/B/E/S.

Le chiffre d'affaires a reculé de 5,5% à 7,41 milliards de dollars, tout en dépassant le consensus qui était à 7,19 milliards.

DuPont, qui a un projet de fusion avec Dow Chemical, anticipe maintenant un bénéfice par action compris entre 3,05 et 3,20 dollars par action sur l'ensemble de l'année, au lieu d'une prévision précédente de 2,95 à 3,10 dollars, et un chiffre d'affaires en baisse de quelques points de pourcentage.

L'impact des taux de change est à présent estimé à 20 cents sur le bénéfice par action, 10 de moins que précédemment.

DuPont a précisé que son programme de restructuration et de réduction des coûts se poursuivait comme annoncé et il maintient son objectif de 730 millions d'économies réalisées cette année.

DuPont et Dow Chemical ont signé en décembre un accord de fusion à 130 milliards de dollars par échange d'actions, premier pas vers une scission en trois groupes distincts.

Des analystes s'attendent à ce que l'accord fasse l'objet d'un examen sourcilleux des autorités de régulation, notamment pour leur pôle d'agrochimie, même si DuPont et Dow ont jugé que toute demande de cessions d'actifs devrait être limitée.

DuPont a annoncé le mois dernier que les régulateurs américains avaient besoin d'un délai supplémentaire pour étudier les documents sur sa fusion avec Dow Chemical. (Subrat Pantnaik, Amrutha Gayathri et Parikshit Mishra à Bangalore, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)