Schneider-Acquisitions sur les coeurs de métier pas exclues-CFO

lundi 25 avril 2016 16h31
 

PARIS, 25 avril (Reuters) - Schneider Electric n'exclut pas de procéder à de nouvelles acquisitions, mais uniquement pour renforcer ses principales activités et non pour diversifier ses métiers.

"Nous n'excluons pas d'en faire (des acquisitions), mais ce sera sur le c÷ur de nos métiers", a déclaré le directeur financier Emmanuel Babeau au cours de l'assemblée générale du spécialiste des équipements électriques basse et moyenne tension.

Le groupe, qui mise sur la fourniture de solutions clé en main pour la gestion de l'énergie et sur les besoins suscités par la transition énergétique, a clôturé l'an dernier un cycle de croissance externe particulièrement actif, qui l'aura vu tripler de taille en dix ans.

Il a renoncé fin 2015 à se rapprocher de l'éditeur britannique de logiciels industriels Aveva, au motif que le projet était devenu trop risqué.

Dans le cadre de ce recentrage sur le coeur de métier de Schneider, Emmanuel Babeau a également rappelé que le groupe entendait poursuivre "les cessions des activités non stratégiques pour se concentrer sur (ses) priorités."

Schneider Electric a vendu fin 2015 la société d'éclairage Juno Lighting et son activité transports. Il a fait état jeudi dernier d'une baisse de 3,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, imputable notamment à un effet de changes qui s'annonce toujours très négatif sur l'ensemble de 2016, mais dit entrevoir de premiers signes d'amélioration dans la construction en Chine. (Gilles Guillaume, édité par Jean-Michel Bélot)