Mattel à la peine, Barbie souffre de nouveau

jeudi 21 avril 2016 00h18
 

21 avril (Reuters) - Le géant américain du jouet Mattel a annoncé mercredi une perte trimestrielle plus lourde encore qu'attendu, conséquence de la faiblesse des ventes de plusieurs de ses marques phares, comme Barbie, Monster High ou American Girl, et de la perte d'une lucrative licence de Disney.

L'action chutait de 6,2% dans les transactions hors séance après ces annonces.

Les ventes de Barbie ont baissé de 3,4% au premier trimestre, confirmant que Mattel peine à compenser le déclin du marché des jouets traditionnels pour filles, que celles-ci délaissent de plus en plus au profit des tablettes et des jouets interactifs.

Les ventes de la poupée vedette du groupe, créée il y a 57 ans, avaient augmenté de 1% au quatrième trimestre de l'an dernier après deux ans de baisse.

Au total, le chiffre d'affaires de Mattel a baissé de 5,8% sur les trois premiers mois de cette année à 869,4 millions de dollars (769,7 millions d'euros), mais il dépasse le consensus des estimations d'analystes, qui le donnait à 861,1 millions.

Le groupe accuse sur la période une perte nette de 73 millions de dollars, soit 21 cents par action, contre 58,2 millions (17 cents/action) un an plus tôt.

(Subrat Patnaik; Marc Angrand pour le service français)