Italie-Mediaset et Sky à l'amende sur les droits TV du football

mercredi 20 avril 2016 20h20
 

MILAN, 20 avril (Reuters) - Les autorités de la concurrence italiennes a annoncé mercredi avoir condamné Mediaset et Sky Italia, filiale du britannique Sky à des amendes d'un montant total de 55,4 millions d'euros pour avoir enfreint les lois antitrust lors de la vente en 2014 des droits télévisés de matches de football.

Les deux diffuseurs étaient accusés d'avoir créé un cartel pour faire monter le prix des droits de diffusion des matches des huit premières équipes italiennes pour les saisons 2015-2018, dans le but d'évincer leurs concurrents.

Dans un communiqué, les autorités italiennes disent avoir condamné la filiale de télévision payante de Mediaset, précédemment détenue par l'ancien Premier ministre Silvio Berlusconi, à 51,4 millions d'euros d'amende.

Sky Italia, détenue en majorité par 21st Century Fox, le groupe du magnat Rupert Murdoch, écope pour sa part d'une amende de quatre millions d'euros.

Les deux groupes n'étaient pas disponibles pour commenter la décision.

Au début du mois, Mediaset et Vivendi ont annoncé un accord sur le rachat par le groupe français de médias de 100% de la filiale de télévision payante de l'italien, Mediaset Premium, dans le cadre plus large d'un échange de participations.

La vente des droits de diffusion, qui valent près d'un milliard d'euros par saison sportive, avait été retardée en raison de protestations d'acquéreurs concurrents quant au manque de transparence du processus d'enchères.

L'enquête des autorités italiennes avait été lancée en mai dernier, après des perquisitions dans les bureaux de Mediaset et Sky dans le cadre d'une enquête plus large sur des soupçons de matches truqués.

L'autorité italienne a également condamné à une amende de 1,9 million d'euro Lega Calcio, qui gère le championnat de football de série A, et à neuf millions d'euros son prestataire suisse Infront.

(Stephen Jewkes et Giulia Segreti, avec Giancarlo Navach et Elvira Pollina; Julie Carriat pour le service français, édité par Marc Angrand)