19 avril 2016 / 07:17 / dans un an

LEAD 2-Danone-L'eau et les PLF aux USA soutiennent le T1,l'action monte

* CA du T1 à 5.306 mlns (consensus 5.323 mlns)

* Croissance organique du T1 de 3,5% (consensus 3,2%)

* Objectifs annuels confirmés

* L‘action en hausse (Actualisé avec conférence analystes, cours de Bourse, commentaires d‘analystes)

par Noëlle Mennella

PARIS, 19 avril (Reuters) - Danone a réalisé une croissance organique de son chiffre d‘affaires supérieure aux attentes au premier trimestre, caractérisé par un vif rebond de sa division eaux et une accélération en Amérique du Nord dans les produits laitiers frais.

Affaibli par un effet de changes négatif de 7,2%, les ventes trimestrielles du groupe agroalimentaire ont atteint 5.306 millions d‘euros, alors que les analystes tablaient en moyenne sur 5.323 millions. A données comparables, la progression ressort de 3,5%, contre 3,2% attendu.

En Bourse, à 12h25, le titre Danone s‘adjuge 4,06% à 64,85 euros, deuxième plus forte hausse du CAC 40 (+1,13%).

“Le début d‘année est moins modeste que prévu grâce à une croissance bien meilleure qu‘attendu dans la division ‘eaux’ et une performance en ligne avec les attentes sur les autres divisions”, commente Pierre Tegner, chez Natixis.

L‘analyste, qui est acheteur de la valeur avec un objectif de cours de 71 euros, estime que le marché est rassuré car la solidité des fondamentaux du groupe transparaît derrière des chiffres trimestriels “modestes”.

Dans l‘eau, la croissance organique des ventes ressort à 3,9%, deux fois mieux qu‘attendu, profitant notamment des plans de relance des marques lancés par le groupe.

En Chine, la transition de la marque d‘eau énergisante Mizone, qui représente près de 20% de la division, se poursuit après les déstockages des distributeurs en réponse au ralentissement du marché des boissons sans alcool. L‘ajustement du niveau des stocks devrait permettre “de renouer avec une croissance normalisée”, prévoit Danone.

Dans les produits laitiers frais, le chiffre d‘affaires est en progression de 2,3% à données comparable à 2.676 millions (2.667 millions attendus).

Le principal métier de Danone a généré une croissance forte en Amérique du Nord, confirmant celle observée au second semestre 2015.

Ses performances dans la zone Alma (Asie, Amérique latine, Moyen-Orient, Afrique) ont été plus contrastées avec un ralentissement du marché brésilien mais des résultats solides au Mexique et en Argentine.

AMÉLIORATION GRADUELLE DES PLF EN EUROPE AU T2

En Europe, Danone compte sur les actions commerciales qu‘il a mises en oeuvre pour doper les ventes de cette division. Il prévoit une “amélioration graduelle” des performances de ses produits laitiers frais en Europe au cours du deuxième trimestre 2016, a déclaré la directrice financière Cécile Cabanis lors d‘une conférence avec des analystes.

Dans l‘activité de nutrition infantile, son deuxième pôle, Danone a engrangé des ventes en croissance de 4,8% à 1.226 millions (1.231 millions attendus).

En Chine, les ventes sont positives grâce aux renforcement ses marques internationales (Aptamil et Nutrilon), à la conversion des ventes d‘e-commerce indirectes en ventes directes et au développement de la présence de Danone dans les magasins spécialisés, souligne Danone.

Selon Cécile Cabanis, les nouvelles taxes imposées en Chine devraient avoir peu d‘impact sur le comportement des consommateurs, notamment parce qu‘elles devraient avoir un impact limité sur les prix.

Pour l‘exercice 2016, le groupe confirme prévoir une croissance de son chiffre d‘affaires comprise entre 3% et 5% en données comparables et une progression “solide” de sa marge opérationnelle courante, après une hausse de 17 points de base à 12,91%.

Ces résultats constituent une “étape” vers la réalisation des ambitions que le groupe s‘est fixées d‘ici à 2020, a souligné Cécile Cabanis.

A cet horizon, le propriétaire des marques Activia, Actimel, Bledina ou Evian envisage de réaliser une croissance organique de plus de 5%. Celle de sa division produits laitiers devrait se situer entre 3% à 5%, contre 7% et 10% pour la nutrition infantile et les eaux et 6% à 8% pour la nutrition médicale.

“Danone est beaucoup plus robuste que dans le passé et sa stratégie à horizon 2020 est cohérente”, commente la Société générale dans une note. L‘intermédiaire est acheteur sur la valeur avec un objectif de cours de 75 euros.

Le communiqué :

bit.ly/23HJjg1

La présentation :

bit.ly/1SPKO0c (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below