LEAD 1-Unilever confirme son objectif annuel; marchés difficiles

jeudi 14 avril 2016 09h39
 

(Actualisé avec des précisions)

LONDRES, 14 avril (Reuters) - Unilever a confirmé jeudi son objectif de croissance organique annuel en dépit d'une solide performance au premier trimestre, le groupe de produits de grande consommation anglo-néerlandais escomptant des marchés difficiles.

Le producteur des savons Dove et du thé Lipton estime que les pays émergents, où il réalise plus de la moitié de ses ventes, vont devenir plus difficiles cette année, les économies latino-américaines et africaines devant composer avec les conséquences de la baisse des prix des matières premières et du ralentissement de la croissance au niveau mondial.

"Nous nous attendions à des marchés plus rudes et c'est bien ce que nous avons trouvé", a déclaré à Reuters le directeur financier Graeme Pitkethly.

Unilever a dégagé une croissance organique de 4,7% au premier trimestre, conforme au consensus qu'Unilever avait lui-même fourni.

Les ventes ont augmenté de 2,6% en volume, ce qui est mieux que prévu, tandis que les prix ont augmenté de 2%, un pourcentage en revanche en deçà des attentes des analystes.

Le chiffre d'affaires en lui-même a diminué de 2% à 12,5 milliards d'euros, conséquence d'effets de change défavorables dans plusieurs pays tels que le Brésil et l'Argentine.

Unilever projette toujours une croissance organique de 3% à 5% cette année, a déclaré le directeur financier, la performence étant entravée par les incertitudes géopolitiques et l'instabilité économique.

Le dividende trimestriel est augmenté de 6% à 0,3201 euro par action.

Cette dernière perd 0,4% en Bourse de Londres en début de matinée, tandis que l'indice FTSE perd lui 0,3%.

(Martinne Geller, Wilfrid Exbrayat pour le service français)