LEAD 1-Nestlé-Croissance organique supérieure au consensus au T1

jeudi 14 avril 2016 08h44
 

(Actualisé avec des précisions, contexte, commentaire d'analystes)

ZURICH, 14 avril (Reuters) - Nestlé a confirmé jeudi ses prévisions annuelles après avoir enregistré au premier trimestre une croissance organique de 3,9%, supérieure aux attentes, une croissance accélérée des volumes ayant compensé un contexte de prix moins favorable.

Le consensus Reuters donnait une croissance organique de 3,7%. Elle était de 4,2% sur la période comparable de l'an passé.

Comme ses concurrents, le groupe de Vevey est confronté à un ralentissement de croissance et à une clientèle plus exigente dans les marchés émergents, et en particulier en Chine, tandis que les ventes en Inde sont encore en phase de récupération après le rappel de nouilles Maggi. Malgré cela, le groupe suisse a mentionné des gains de parts de marché.

"Comme anticipé, le premier trimestre a vu la dynamique positive de la croissance interne réelle se poursuivre, avec une adaptation des prix plus faible. Nous avons gagné des parts de marché dans la majorité de nos catégories et de nos activités", déclare dans un communiqué Paul Bulcke, l'administrateur délégué de Nestlé.

Le groupe alimentaire a confirmé la prévision d'une croissance organique, c'est-à-dire hors effets de change et répercussions d'acquisitions et de cessions, "en ligne avec 2015, avec une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants, ainsi que de la rentabilité du capital".

Nestlé a également fait part d'un chiffre d'affaires en hausse à 20,9 milliards de francs suisses (19,2 milliards d'euros), conforme à un consensus qui le donnait à 20,98 milliards.

La croissance en volume ("croissance interne réelle") a été de 3% durant le trimestre, soit un peu mieux que celle du concurrent Unilever, qui a été de 2,6%.

L'action Nestlé est attendue en hausse de 1,3% en ouverture d'un marché suisse qui gagnerait alors 0,4%.   Suite...