BOURSE-Bilfinger chahuté à Francfort après la suspension de son dividende

mercredi 16 mars 2016 10h30
 

16 mars (Reuters) - Bilfinger chute de 10% à la Bourse de Francfort mercredi, sa plus mauvaise séance depuis neuf mois, après la confirmation d'une lourde perte en 2015 qui l'amène à renoncer à payer un dividende.

Le titre perd 10,12% à 39,17 euros vers 9h20 GMT, après un point bas à 38,92, accusant de loin la plus forte baisse de l'indice MidDax des valeurs moyennes allemandes et de l'indice paneuropéen Stoxx 600.

Les analystes prévoyaient en moyenne un dividende de 50 centimes d'euro par action en 2015 en dépit des difficultés de la société d'ingénierie et de services, qui a averti sur ses résultats à six reprises en l'espace d'un an entre 2014 et 2015 et remplacé en juin dernier son président du directoire.

Bilfinger, qui avait versé un dividende de 2,00 euros par action au titre de 2014, a confirmé avoir essuyé une perte nette de 489 millions d'euros l'an dernier du fait de dépréciations, de mauvaises performances de sa division d'énergie et de coûts de restructuration.

La société détenue à 26% par le fonds activiste Cevian promet d'améliorer ses performances opérationnelles en 2016 mais n'exclut pas un démantèlement après avoir reçu des manifestations d'intérêt pour sa division Building and Facility, son activité la plus rentable.

Elle a par ailleurs mis en vente sa division Power, lourdement affectée par la chute des prix de l'énergie, et espère conclure un accord avant l'été. (Anna Serafin, Véronique Tison pour le service français)