LEAD 1-K+S prévoit un net repli de son bénéfice en 2016

jeudi 10 mars 2016 10h47
 

(Actualisé avec précisions, réaction en Bourse)

FRANCFORT, 10 mars (Reuters) - Le producteur allemand d'engrais K+S a prévenu jeudi que son résultat d'exploitation baisserait de manière significative cette année en raison des bas cours de la potasse et d'un durcissement de la réglementation sur l'élimination des eaux usées qui limitera la production dans ses mines allemandes.

"Une baisse significative des prix moyens dans l'unité des produits potasse et magnésium est à prévoir, de même que des volumes de ventes légèrement inférieurs à ceux de l'année précédente", lit-on dans un communiqué du groupe.

Le titre recule de 4,87% à 21,02 euros vers 09h40 GMT en réaction à cette annonce, après cinq jours de hausse d'affilée. Depuis le début de l'année, l'action a perdu plus de 11%.

K+S n'a obtenu qu'une autorisation provisoire pour l'élimination de quantités supplémentaires d'eau salée dans le Land de Hesse et a averti que les restrictions imposées par le régulateur pourraient freiner la production de sa mine dans les mois à venir.

Le bénéfice avant intérêts et impôts ajusté des couvertures de change au quatrième trimestre a augmenté de 18% à 154 millions d'euros, grâce notamment à l'appréciation du dollar, un résultat supérieur au consensus de 147 millions d'euros des analystes interrogés par Reuters.

K+S, qui a rejeté une tentative de prise de contrôle du canadien Potash Corp of Saskatchewan l'an dernier, a confirmé son intention de mettre en route sa nouvelle mine de potasse au Canada, connue sous le nom de Legacy, d'ici fin 2016.

Cette ouverture de mine devrait aider le groupe à atteindre son objectif d'un résultat brut d'exploitation (Ebitda, avant intérêts impôts, dépréciations et amortissement) à 1,6 milliard d'euros en 2020, contre 1,1 milliard l'an dernier.

Legacy serait la première mine de potasse ouverte depuis une quarantaine d'années et sape les efforts du leader du secteur Potash Corp et du cartel d'exportateurs d'Amérique du Nord Canpotex pour réduire la production afin de soutenir les cours.

En janvier, Potash Corp a décidé de fermer sa mine la plus récente dans le Nouveau-Brunswick et de réduire la production dans deux autres mines au Canada pendant quatre semaines.

(Ludwig Burger; Juliette Rouillon et Patrick Vignal pour le service français)