LEAD 2-Glencore tente de rassurer sur sa santé financière

mardi 29 septembre 2015 18h28
 

(Actualisé avec commentaires et cours de clôture)

par Olivia Kumwenda-Mtambo et Lionel Laurent

JOHANNESBURG/LONDRES, 29 septembre (Reuters) - Le géant des mines et du négoce de matières premières Glencore a assuré mardi qu'il était assez solide pour faire face à la volatilité actuelle sur les marchés de matières premières, une affirmation qui a permis à son action de rebondir en Bourse.

Le titre avait chuté de près de 30% lundi, tombant à son plus bas niveau historique en raison des craintes sur la capacité du groupe à réduire suffisamment sa dette pour supporter l'impact de la baisse prolongée des cours des métaux.

A la clôture à Londres mardi, il affichait un gain de 16,95% à 80,25 pence, la plus forte hausse de l'indice européen Stoxx 600.

"Nous avons un flux de trésorerie positif, une bonne liquidité et absolument aucun problème de solvabilité", a déclaré dans un communiqué un porte-parole du groupe, dont le siège est en Suisse. "Glencore n'a pas de clauses restrictives liées à ses dettes et dispose toujours de lignes de crédit solides et d'un accès sûr aux financements."

Le directeur général du groupe Ivan Glasenberg, cédant aux pressions de certains actionnaires, a annoncé au début du mois un plan de mesures visant à réduire la dette, qui avoisine 30 milliards de dollars, et à éviter une dégradation de ses notes de crédit après la chute des cours de ses principaux produits, le cuivre et le charbon.

Ces mesures incluent la suspension du dividende, la vente de certains actifs et une augmentation de capital de 2,5 milliards de dollars, bouclée sans difficulté particulière il y a deux semaines.

L'objectif affiché du groupe est de réduire d'un tiers son endettement net d'ici la fin 2016.   Suite...