Le patron de Swatch ne s'inquiète pas pour la Chine

dimanche 13 septembre 2015 15h11
 

ZURICH, 13 septembre (Reuters) - L'horloger suisse Swatch ne s'inquiète pas pour ses ventes en Chine, qui devraient augmenter hors effet de change, déclare son patron Nick Hayek dans une interview au journal dominical Schweiz am Sonntag.

"Cette année encore nos ventes aux Chinois de Chine et hors de Chine seront en hausse en monnaies locales", assure-t-il.

En devises locales et en volume, les ventes de la marque Swatch génèrent une croissance de 15% en Chine continentale, dit-il.

Malgré la vigueur du franc suisse, les ventes d'horlogerie dans les villes touristiques de Lucerne et d'Interlaken ont dans certains cas augmenté de moitié ou davantage en juillet-août, relève encore Nick Hayek. "Nous n'avons jamais eu d'aussi bons chiffres, et cela a bien sûr à avoir avec les Chinois qui sont venus en vacances", dit-il.

Dans l'interview, Nick Hayek annonce également que Swatch démarrera l'an prochain la production d'une nouvelle pile dont les performances sont supérieures d'au moins 10 à 20% à ce qui se fait actuellement de mieux sur le marché. Il redit enfin que l'Apple Watch lancée cette année par Apple n'est pas une menace pour son groupe et qu'elle a au contraire entraîné un regain d'intérêt pour les montres de qualité. (Michael Shields, Véronique Tison pour le service français)