Michelin veut rendre son ingénierie plus compétitive-presse

vendredi 28 août 2015 08h00
 

PARIS, 28 août (Reuters) - Michelin a commandé un rapport sur le fonctionnement de son ingénierie hors Recherche & Développement afin d'en améliorer la compétitivité, rapportent les Echos de vendredi.

Le quotidien, qui s'est procuré l'étude commandée au cabinet Roland Berger, ajoute que l'objectif est d'"accroître la compétitivité" de l'ingénierie du groupe clermontois et de "préserver la différenciation à un coût acceptable pour le client et l'entreprise."

Le rapport préconise ainsi de "réduire le coût des procédés et de l'ingénierie", poursuivent les Echos.

"Michelin revisite constamment tous ses procédés industriels et toutes ses manières de travailler, mais aucune décision n'est prise", a déclaré à Reuters une porte-parole de Michelin. Elle a ajouté que le groupe avait également demandé à Roland Berger d'approfondir l'étude qu'il a présentée en juillet aux syndicats.

Selon les Echos, le rapport recommande la remise en cause de plusieurs politiques maison, notamment la conception en interne des équipements, et un recours plus grand à des achats extérieurs ainsi qu'une redéfinition des niveaux de finition.

Les métiers de conception et les bureaux d'étude chargés de définir la politique d'achats industriels emploient 4.000 personnes dans le monde, dont 850 en France, sur le site de Ladoux (Puy-de-Dôme). (Gilles Guillaume, édité par Matthieu Protard)