BOURSE-Veolia reprend sa hausse, le marché optimiste pour l'année 2015

mardi 4 août 2015 16h21
 

PARIS, 4 août (Reuters) - L'action Veolia Environnement a repris sa marche en avant mardi en Bourse, où le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets est en tête des hausses du CAC 40 en milieu d'après-midi, les investisseurs se montrant confiants dans la capacité du groupe à dépasser ses objectifs 2015.

A 16h15, le titre gagne 3,09% à 20,655 euros après avoir marqué une pause lundi avec un repli de 1,43% faisant suite à une progression de plus de 11% sur le seul mois de juillet nourrie par l'anticipation des résultats semestriels du groupe.

Au même moment, le CAC 40 cède 0,36%.

Veolia a publié lundi des résultats en nette hausse au titre du premier semestre, grâce en particulier à son programme de réduction de coûts et à des effets de change favorables, et a confirmé ses objectifs annuels tout en espérant faire mieux que prévu.

"Le management continue d'impressionner sur ses efforts de redressement" de la société, commente dans une note Morningstar soulignant les économies de coûts réalisées par le groupe.

Le groupe entend d'ailleurs dépasser son objectif de réductions de coûts de 750 millions d'euros nets en cumulé à fin 2015 par rapport à 2011.

"Si le groupe n'a pas formellement revisité sa guidance d'une atteinte d'un montant d'au moins 500 millions d'euros en termes de résultat net part du groupe courant et de cash-flow libre avant dividendes et coupons de l'hybride, il a entériné le fait que les performances dépasseront ce montant d'au moins 50 millions d'euros, compte tenu de l'avance prise au premier semestre", commente dans une note Natixis.

"Au cours du déjeuner de présentation que nous avons organisé, le management a confirmé que les efforts d'optimisation de coûts et d'efficience opérationnels, qui constitueront l'architecture du plan stratégique 2016-2018, pourraient représenter des masses comparables à celles du plan 2012-2015", ajoute le courtier.

Veolia doit présenter son programme stratégique pour la période 2016-2018 lors d'une journée investisseurs prévue le 14 décembre.

"En termes d'optimisation fiscale, le directeur financier a confirmé qu'un montant d'impôts différés compris entre 400 millions et 500 millions d'euros pourrait faire l'objet d'une activation au regard de l'amélioration de la position fiscale du groupe et plus précisément de son groupe fiscal français jusque-là déficitaire", indique Natixis. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer)