July 31, 2015 / 7:26 AM / 2 years ago

LEAD 1-CGG réduit ses investissements, pas de rebond d'activité en vue

3 MINUTES DE LECTURE

* Perte opérationnelle de $25 mlns au T2 avant charges

* Réduction supplémentaire de $50 mlns des investissements

* Les baisses de coûts et d'effectifs se poursuivent (Actualisé avec conférence téléphonique et cours de Bourse)

par Benjamin Mallet

PARIS, 31 juillet (Reuters) - CGG a annoncé vendredi son intention d'accentuer ses baisses d'investissements après avoir enregistré une perte opérationnelle au titre du deuxième trimestre, marqué par une forte pression sur les prix dans l'acquisition de données sismiques marines.

Le spécialiste français des services et équipements géophysiques, pénalisé par la réduction des budgets d'exploration des compagnies pétrolières, a en outre souligné qu'il disposait d'une visibilité faible mais que ses conditions de marchés resteraient difficiles.

"On est prudents sur les remontées d'activité, je crois que l'ensemble du secteur pense que l'année 2015 ne va pas voir de grand frémissement", a déclaré son directeur général Jean-Georges Malcor, lors d'une conférence téléphonique.

"On se met dans des hypothèses très 'flat', pas du tout de remontée d'activité", a-t-il ajouté, alors que CGG espérait en mai pouvoir redresser son chiffre d'affaires à partir de la fin 2015.

Dans ce contexte, le groupe continue de privilégier une gestion "rigoureuse" de sa trésorerie après avoir réduit le solde négatif de son cash flow libre au premier semestre, ramené à 83 millions de dollars avant charges non récurrentes contre 204 millions un an plus tôt.

Il prévoit une réduction supplémentaire de 50 millions de dollars de ses investissements en 2015, attendus dans une fourchette de 450 à 525 millions contre 500 à 575 millions précédemment.

L'action CGG, après avoir ouvert en hausse de 2%, se replie de 0,23% à 4,44 euros à 9h20. Société générale souligne dans une note la faiblesse des résultats, inférieurs à ses attentes, estimant que le consensus des analystes devrait être revu à la baisse à la suite de cette publication.

Avant charges non récurrentes, le groupe a enregistré une perte opérationnelle de 25 millions de dollars au deuxième trimestre (contre +45 millions), un résultat brut d'exploitation (Ebitda) de 112 millions de dollars (-42%) et un chiffre d'affaires de 473 millions (-31%).

En raison d'un forte baisse des charges non récurrentes liées à sa restructuration, CGG a cependant réduit sa perte nette, à 61 millions de dollars contre -325 millions.

La société a également fait état d'une baisse des coûts de 42% environ dans la marine par rapport à la fin 2013, l'objectif étant fixé à près de 50% à fin 2015. Elle poursuit par ailleurs ses réductions d'effectifs, avec 2.000 postes supprimés en deux ans pour revenir à près de 7.700 personnes fin 2015.

CGG a en outre souligné que le récent succès de son offre publique d'échange sur ses OCEANE 2019 repoussait sa prochaine échéance importante de dette à 2020.

Le communiqué :

bit.ly/1KEuXAw (Avec Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below