Lufthansa prévoit un S2 difficile, les prix restent sous pression

jeudi 30 juillet 2015 08h48
 

BERLIN, 30 juillet (Reuters) - Lufthansa, qui a fait état jeudi d'une amélioration de son bénéfice et de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre, a prévenu que le deuxième semestre serait plus difficile que le premier, faute de relâchement de la pression sur les prix des billets.

Confrontée à la concurrence des compagnies à bas coûts en Europe et à celles du Golfe sur le segment des long-courriers, la première compagnie aérienne européenne est engagée dans un vaste programme de restructuration.

Lufthansa, a vu les taux d'occupation -- un paramètre lié à la tarification -- reculer au cours des 18 derniers mois. Sur le seul deuxième trimestre, ce paramètre a baissé de 5,7%.

Les prochains mois ne s'annoncent pas sous de meilleurs auspices, Ryanair ayant annoncé lundi son intention de réduire sensiblement ses tarifs pendant la période hivernale.

"Nous ne prévoyons aucun répit sur les prix", a déclaré jeudi à des journalistes la directrice financière Simone Menne, en précisant que la concurrence s'accroît en Allemagne et ne s'allège pas en Asie.

Lufthansa a malgré tout confirmé un objectif 2015 de bénéfice ajusté avant impôt et intérêts (Ebit) de plus de 1,5 milliard d'euros, hors impact des mouvements de grève, contre 1,171 milliard l'an dernier.

Profitant de la baisse des coûts du carburant, la compagnie a dégagé au deuxième trimestre un Ebit de 635 millions d'euros, supérieur au consensus qu'elle avait fourni et qui s'établissait à 524 millions d'euros.

Elle a revu en légère baisse sa prévision pour sa facture de carburants 2015, désormais estimée à 6 milliards d'euros, contre 6,2 milliards précédemment . (Victoria Bryan; Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)