LEAD 1-Merck relève sa prévision grâce à des ventes solides

mardi 28 juillet 2015 14h41
 

(Actualisé avec des précisions, contexte, cours de Bourse)

28 juillet (Reuters) - Merck a publié mardi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu et revu en hausse sa prévision de résultat annuel, à la faveur d'une croissance de la demande pour ses traitements du diabète et du cancer.

Le laboratoire espère en outre tirer tous les avantages de l'achat de Cubist Pharmaceuticals, le concepteur de l'antibiotique Cubicin, dont le chiffre d'affaires a représenté 293 millions de dollars au deuxième trimestre.

Les ventes du traitement du diabète Januvia ont augmenté de 1,3% à 1,6 milliard de dollars (1,05 milliard d'euros) au deuxième trimestre.

Le traitement du cancer Keytruda, issu de nouvelles molécules prometteuses, a dégagé pour 110 millions de dollars de ventes, permettant au groupe pharmaceutique de dépasser le consensus des analystes sur le chiffre d'affaires.

Merck anticipe dorénavant un bénéfice par action de 3,45 à 3,55 dollars pour 2015 contre 3,35 à 3,48 dollars précédemment projetés. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 3,45 dollars.

Le bénéfice net trimestriel a chuté de près de 66% à 687 millions de dollars, soit 0,24 dollar par action, contre deux milliards (0,68 dollar/action) il y a un an.

Le trimestre sous revue intègre 1,45 milliard de dollars de charges liées à l'acquisition de Cubist. Hors exceptionnels, le bénéfice net par action ressort à 0,86 dollar par action contre un consensus de 0,81 dollar.

Le chiffre d'affaires a diminué de 10,5% à 9,79 milliards de dollars mais est conforme au consensus qui le donnait à 9,8 milliards. Début mai 2014, le laboratoire avait conclu la vente de sa division grand public à l'allemand Bayer pour 14,2 milliards de dollars et cette cession, ainsi qu'un dollar fort, expliquent ce recul attendu du C.A.

Merck a par ailleurs annoncé l'achat du laboratoire cCAM Biotherapeutics pour 95 millions de dollars afin de développer son offre d'immuno-oncologie.

L'action était en très légère hausse à 57,50 dollars en avant-Bourse. Elle a perdu 1% environ depuis le début de l'année, alors que l'indice S&P de la santé a gagné 9% dans le même temps. (Vidya L Nathan à Bangalore, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Véronique Tison)