UBS puise dans ses provisions et fait face à de nouveaux risques

mardi 28 juillet 2015 12h18
 

ZURICH, 28 juillet (Reuters) - La banque suisse UBS a annoncé mardi avoir dû puiser dans ses provisions pour litiges et frais juridiques au deuxième trimestre et faire face à l'élargissement d'une enquête américaine sur des fonds de placement vendus par sa filiale portoricaine.

Les provisions de la banque pour amendes et frais juridiques s'élevaient fin juin à 2,37 milliards de francs suisses (2,23 milliards d'euros) contre 2,73 milliards de francs au trimestre précédent, précise UBS, qui a publié ces chiffres au lendemain de ses résultats trimestriels.

UBS, l'une des quatre grandes banques ayant plaidé coupable en mai dernier de manipulation des taux de change, a dû payer un total de 545 millions de dollars d'amendes dans le cadre d'un accord avec les autorités américaines dans cette affaire.

La banque est confrontée à d'autres risques juridiques, concernant notamment les fonds liés à des obligations de Porto Rico. UBS a prévenu ses clients ce mois-ci qu'ils ne pourraient plus utiliser ces titres comme garantie pour certains prêts en raison des turbulences financières qui ont conduit les principales agences de notation à dégrader la note de crédit de l'île des Caraïbes.

UBS a publié lundi des résultats du deuxième trimestre marqués par une hausse plus forte que prévu de son bénéfice.

Le bénéfice du deuxième trimestre de l'an dernier avait été affecté par une charge de 254 millions de francs pour mettre fin à des poursuites en justice pour avoir favorisé l'évasion fiscale de certains riches clients allemands.

Vers 10h20 GMT, le titre UBS avançait de 0,85% à 21,41 francs suisses, sous-performant l'indice regroupant les valeurs bancaires européennes (+1,46%). (Katharina Bart; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)