BOURSE-Air France-KLM, valeur la plus "shortée" avant ses résultats

lundi 20 juillet 2015 13h01
 

PARIS, 20 juillet (Reuters) - L'action Air France-KLM est la valeur affichant le niveau de ventes à découvert le plus élevé parmi les sociétés européennes publiant leurs résultats cette semaine, montrent les chiffres compilés par la société de services d'informations financières Markit.

Les ventes à découvert, ou "shorts", correspondent aux titres qu'un investisseur ne détient pas encore mais qu'il emprunte en anticipant la baisse de la valeur.

Selon Markit, le niveau de titres Air France-KLM empruntés par les investisseurs atteint 12,4% du nombre total d'actions en circulation, contre une moyenne de 2% pour le Stoxx 600 .

"La valeur la plus shortée en Europe avant les résultats est Air France-KLM dont l'action a chuté de 21% depuis le début du mois d'avril alors que la compagnie aérienne a continué de réduire ses coûts sur fond de lenteur économique en Europe et de négociations tendues avec les syndicats", constate Markit dans une étude.

Le groupe franco-néerlandais, qui doit publier ses résultats vendredi, souffre de la concurrence de plus en plus farouche des compagnies à bas coûts et du Golfe.

Selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S, le résultat net retraité part du groupe pourrait tomber à 36 millions d'euros au deuxième trimestre, contre 143 millions un an plus tôt.

Chez KLM, le syndicat de pilotes VNV a déjà signé le 8 juillet un accord de productivité inclus dans le plan suivant, "Perform 2020".

En revanche, la situation est plus complexe chez Air France, où de nouvelles liaisons pourraient être fermées si les négociations prévues à l'automne avec les personnels navigants ne permettent pas de dégager les économies de coûts nécessaires pour s'aligner sur la concurrence.

A 13h00, le titre Air France-KLM se traite à 6,65 euros, en hausse de 1,06%, accusant une baisse de 16,44% depuis le début de l'année, tandis que l'indice SBF 120 gagne 20,9% sur la période.

(Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis)