LEAD 1-Casino, plombé au Brésil, redresse la barre des hypers en France

mercredi 15 juillet 2015 19h10
 

* Les ventes des hypers en France se redressent

* ViaVarejo touché par la crise et un effet de base défavorable

* Le consensus d'Ebit 2015 jugé "réaliste" (Actualisé avec détails)

par Pascale Denis

PARIS, 15 juillet (Reuters) - Casino a vu son chiffre d'affaires reculer au deuxième trimestre, plombé par la chute des ventes de sa filiale brésilienne ViaVarejo, tandis que le distributeur a redressé la barre dans ses hypermarchés en France.

Le chiffre d'affaires du distributeur a totalisé 11,76 milliards d'euros, un chiffre légèrement supérieur aux 11,65 milliards attendus par les analystes, accusant un recul de 1,5% en données publiées et de 0,4% à taux de change constants, hors essence et effets calendaires, après une progression de 2,7% au premier trimestre.

Au Brésil, premier marché de Casino pesant pour environ 40% de ses ventes et près de 60% de son résultat opérationnel courant, le groupe a amélioré ses performances dans l'alimentaire (Grupo Pao de Acucar ), avec des ventes en progression de 7,3% à données constantes (après +7,1% au trimestre précédent).

Mais dans le non alimentaire touché de plein fouet par une consommation en berne et par une base de comparaison défavorable (dû à la coupe du monde de football en 2014), les ventes de ViaVarejo (électronique, électroménager, équipement de la maison), qui compte pour 30% du résultat opérationnel du groupe, ont chuté de 23,6%, après un recul de 2,7% en comparable en début d'année.

Hors effet coupe du monde, la baisse serait plus proche de 10%, a précisé Antoine Giscard d'Estaing, directeur financier du groupe, lors d'une conférence téléphonique.   Suite...