LEAD 1-CASA, SocGen vont introduire en Bourse leur filiale Amundi

mercredi 17 juin 2015 20h49
 

* Objectif d'une cotation d'ici fin 2015 si le marché le permet

* SocGen pourrait céder ses 20%, CASA conservera le contrôle majoritaire

* Impact positif de 20bps sur le ratio CET1-estimation SocGen (Actualisé avec des précisions)

PARIS, 17 juin (Reuters) - Le Crédit agricole et la Société générale ont annoncé mercredi soir leur intention de lancer l'introduction en Bourse d'Amundi, leur filiale commune de gestion d'actifs.

Dans un communiqué commun, les deux banques ont indiqué avoir pour objectif une cotation de la filiale d'ici la fin de l'année, "sous réserve des conditions de marché".

"La cotation a pour finalité de conforter la dynamique de développement d'Amundi et d'offrir une liquidité à Société Générale qui pourrait céder jusqu'à l'intégralité de sa participation conformément au pacte d'actionnaires mis en place à la création d'Amundi", précisent-elles.

Dans le cadre du projet, qui va être maintenant présenté aux syndicats, Société Générale pourrait ainsi céder jusqu'à la totalité de sa participation de 20% dans Amundi, tandis que Crédit Agricole, qui détient 80% de la filiale, entend en conserver "le contrôle majoritaire" car Amundi constitue un axe clé de sa stratégie de développement.

Société Générale précise qu'à titre indicatif, une cession de la totalité de sa participation "aurait un impact positif de l'ordre de 20 bps sur son ratio CET1 à fin 2015".

Créé en 2010, Amundi est aujourd'hui le leader de la gestion d'actifs en Europe avec 954 milliards d'euros d'actifs sous gestion au 31 mars dernier, selon le communiqué.

Les deux banques précisent qu'après l'introduction en Bourse, elles poursuivront leur partenariat industriel et qu'Amundi demeurera le fournisseur de référence pour les réseaux de banque de détail et d'assurances de Société Générale pour une durée de cinq ans renouvelable.

Avant cette annonce, l'action Crédit agricole a clôturé en baisse de 0,69% à 12,97 euros, tandis que le titre Société Générale a fini sur un recul de 0,67% à 41,64 euros. (Gilles Guillaume, édité par Wilfrid Exbrayat)