17 juin 2015 / 13:29 / il y a 2 ans

LEAD 1-FedEx dans le rouge au T4 à cause des retraites

(Actualisé avec précisions sur les résultats, contexte, cours)

CHICAGO, 17 juin (Reuters) - FedEx a publié mercredi une perte nette de 895 millions de dollars au quatrième trimestre de son exercice, conséquence des charges inscrites dans ses comptes au titre du financement de son régime de retraites et de l'appréciation du dollar.

Cette perte nette, à comparer à un bénéfice de 780 millions de dollars sur la période correspondante de l'an dernier, intègre une charge comptable avant impôt de 2,2 milliards de dollars, liée au passage, annoncé la semaine dernière, à la valorisation à leur valeur de marché des retraites des salariés.

Des taux de change défavorables ont également pesé sur les résultats des activités à l'international, les plus rentables du groupe.

L'action FedEx perdait 2,4% dans les transactions en avant-Bourse à 177,80 dollars. Au cours de clôture de mardi, elle affichait un gain de 5% depuis le début de l'année.

Pour l'exercice en cours, le groupe de messagerie et de logistique a présenté une fourchette de prévisions de bénéfice qui correspond globalement aux attentes des analystes mais a précisé qu'elle n'intégrait pas les coûts liés à l'acquisition du néerlandais TNT Express, annoncée en avril, une opération de 4,8 milliards de dollars.

Sur le quatrième trimestre clos fin mai, FedEx a dégagé un bénéfice net ajusté de 753 millions de dollars (668 millions d'euros), soit 2,66 dollars par action, inchangé sur un an.

Les analystes prévoyaient en moyenne un bénéfice ajusté de 2,68 dollars par action.

Au niveau du résultat net, le trimestre se solde par une perte de 3,16 dollars par action, à comparer à un bénéfice de 2,62 dollars un an auparavant.

Le chiffre d'affaires trimestriel a atteint 12,1 milliards de dollars, contre 11,8 milliards au quatrième trimestre de l'exercice précédent. Les analystes tablaient sur 12,3 milliards.

Pour l'exercice à fin mai 2016, le groupe de Memphis prévoit un bénéfice situé entre 10,60 et 11,10 dollars par action. Le consensus des estimations d'analystes ressort à 10,8 dollars.

Le rachat de TNT Express doit encore obtenir l'accord des autorités européennes. Les analystes estiment que la taille de l'ensemble FedEx-TNT Express en Europe ne devrait pas constituer une menace en terme de concurrence, alors que l'UE avait empêché en 2013 le rachat du néerlandais par le grand rival de FedEx, UPS. (Nick Carey, Marc Angrand pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below