USA-Le mois de mai a profité à plein aux ventes de voitures

mardi 2 juin 2015 16h46
 

par Bernie Woodall et Ben Klayman

DETROIT, 2 juin (Reuters) - L'industrie automobile américaine reste bien partie pour réaliser sa meilleure année depuis dix ans, les ventes ayant connu en mai leur rythme le plus soutenu en une décennie.

Une fois de plus, ce sont les pick-up et les SUV qui ont montré la voie le mois dernier, un bon point pour les marges des grands constructeurs pour un mois qui comptait un jour ouvré de moins que l'an passé.

General Motors anticipe pour le mois de mai des ventes au rythme annualisé de 17,6 millions de véhicules en données corrigées des variations saisonnières, le plus élevé depuis janvier 2006. Les analystes de Wall Street interrogés par Reuters prévoient eux une baisse de 1% des ventes pour le mois dernier.

L'une des explications de la bonne tenue du marché automobile, font valoir les analystes, est la facilité de l'accès au crédit à la consommation. La société spécialisée Experian observait lundi que la durée moyenne du crédit à l'achat d'un véhicule avait atteint le record de 67 mois au premier trimestre aux Etats-Unis, contre 66 mois un an plus tôt.

Les consommateurs sont revenus en masse chez les concessionnaires, qu'ils avaient déserté pendant l'hiver en raison de températures polaires, ce qui, comme en 2014, a largement contribué à alimenter les ventes de mai, a expliqué un porte-parole de General Motors.

NISSAN ET TOYOTA NE PROFITENT PAS DU REBOND

Les ventes d'automobiles passent pour donner un premier aperçu, chaque mois, de l'état des dépenses de consommation aux Etats-Unis.   Suite...