BOURSE-Vivendi grimpe après un T1 solide et un projet d'OPA sur SECP

mercredi 13 mai 2015 11h09
 

PARIS, 13 mai (Reuters) - L'action Vivendi signe l'une des plus fortes progressions de l'indice CAC 40 mercredi matin à la Bourse de Paris, au lendemain d'une publication trimestrielle jugée solide et de l'annonce d'un projet d'OPA sur la branche cotée de Canal+.

A 11h00, le titre gagne 2,41% à 22,905 euros, contre un gain de 1,22% au même instant pour le CAC 40.

Vivendi a publié mardi soir un chiffre d'affaires ressorti à 2,492 milliards d'euros, en hausse de 7,5% en données publiées (+2,5% à données comparables), dopé par les ventes de sa maison de disques Universal Music Group (UMG) tandis que son résultat opérationnel ajusté s'est établi à 218 millions, en hausse de 14,1% à données comparables.

Le marché tablait en moyenne sur un chiffre d'affaires de 2,423 milliards d'euros et sur un résultat d'exploitation ajusté (Ebita) de 215 millions d'euros, selon un consensus de marché cité par des analystes.

Pour Raymond James, cette publication montre un début d'année "solide" pour Vivendi.

Natixis retient de son côté les modalités de l'OPA dévoilée par Vivendi sur la SECP, la société d'édition de Canal+ dont il détient déjà indirectement 48,5%, qui pourrait représenter jusqu'à près de 500 millions d'euros.

"L'opération va permettre de simplifier la structure mais avec un impact financier toutefois relativement limité", constate Natixis, qui conseille d'acheter la valeur en visant 24,50 euros par action.

Oddo Securities estime après ces différentes annonces que Vivendi demeure un dossier d'investissement "attractif".

Et le courtier de citer plusieurs raisons à cela: l'historique de Vincent Bolloré, premier actionnaire et président du conseil de surveillance, une valorisation raisonnable, des perspectives de cash supplémentaire, une stratégie amenée à être graduellement clarifiée, une probable revalorisation de Canal + et UMG, et des marges en croissance.

"Par ailleurs, le risque de décote reste limité pour les raisons suivantes : i/ activation du programme de rachat d'actions en cas de passage de la valeur du titre en dessous de la barre des 20 euros ; ii/ un dividende de 2 euros garanti en 2015 et 2016 permettant un rendement annuel de 8% ; et iii/ la valeur a sous performé les autres valeurs du secteur", poursuit le broker.

Ce dernier conseille d'acheter le titre avec un objectif de cours de 27 euros. (Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gwénaëlle Barzic)