6 mai 2015 / 07:19 / il y a 2 ans

LEAD 2-Puma réduit son objectif annuel en raison du dollar

* REX attendu en baisse à 80-100 mlns en 2015

* Effet de change défavorables au T1

* Ventes de chaussures dopées par l'effet Bolt

* L'action en nette baisse (Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

par Emma Thomasson

BERLIN, 6 mai (Reuters) - Puma a revu en baisse son objectif de bénéfice annuel mercredi, la fermeté du dollar ayant affecté ses comptes du premier trimestre et supplanté dans l'esprit des investisseurs les fortes ventes de chaussures de sport à la suite du lancement d'un nouveau modèle parrainé par le sprinter Usain Bolt.

L'équipementier sportif allemand, filiale de Kering , a avancé de deux jours la publication de ses comptes trimestriels en prévision de son assemblée générale annuelle tenue dans le courant de la journée.

Il a dit que son bénéfice net avait chuté de 30% à 24,8 millions d'euros au premier trimestre, sur un chiffre d'affaires de 821,4 millions d'euros, en hausse de 13%.

L'action Puma perdait 2,6% à 176,5 euros en matinée en Bourse de Francfort, alors que l'indice des petites capitalisations était inchangé.

Puma, distancé dans son segment d'activité par Nike et Adidas, fait fabriquer la grande majorité de ses produits en Asie et les règle en dollars, alors qu'il réalise une grande partie de ses ventes dans des devises qui ont fléchi face au billet vert, ce qui a eu pour effet de rogner ses marges.

Conséquence d'effets de change défavorables, il anticipe dorénavant une marge brute en baisse d'un point à un point et demi par rapport aux 46,6% de l'an passé. Il prévoyait jusqu'alors une légère hausse de cette marge.

Au premier trimestre, la marge brute a été de 46,9% contre 48,5% un an auparavant, en raison de la hausse du dollar contre le rouble, la livre turque et les grandes monnaies d'Amérique latine.

Il projette aussi un bénéfice d'exploitation annuel de 80 à 100 millions d'euros, contre 128 millions dégagés en 2014, et continue de prévoir une croissance du C.A. annuel ajusté des effets de change de l'ordre de 5% après une croissance de 3,3% en 2014.

Puma avait déjà dit en février s'attendre à ce que le raffermissement du dollar et les fluctuations de changes pèsent sur ses résultats cette année et avait promis de prendre des mesures, comme augmenter ses prix pour récupérer ses marges.

Puma investit massivement dans des accords de marketing et de sponsoring, évinçant ainsi Nike auprès du club de football britannique Arsenal, pour restaurer sa réputation de marque sportive après une incursion dans la mode qui a affecté son coeur de métier.

Il a lancé en février sa nouvelle chaussure de sport IGNITE, parrainée par le champion olympique Usain Bolt, ce qui a permis d'augmenter les ventes de chaussures de 7,8%, pourcentage ajusté des effets de change. (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below