16 avril 2015 / 09:09 / il y a 2 ans

LEAD 1-McDonald's Japan prévoit un creusement des pertes en 2015

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse)

par Chris Gallagher et Ritsuko Shimizu

TOKYO, 16 avril (Reuters) - La filiale japonaise de McDonald’s a annoncé jeudi qu‘elle anticipait une aggravation de ses pertes cette année, peinant à rameuter une clientèle échaudée par plusieurs affaires de sécurité alimentaire.

McDonald’s Holdings (Japan) compte remédier à la situation en rénovant 2.000 restaurants dans les quatre ans et en fermant cette année 131 sites sans perspective de croissance sur le long terme, dans le but de redevenir rentable en 2016.

La chaîne de restauration rapide a connu de nouveaux déboires en 2014, notamment une pénurie de frites en raison de mouvements de grève dans les ports aux Etats-Unis, alors même que la concurrence s‘intensifie dans le pays, notamment de la part des magasins de proximité qui proposent des gammes étendues de plats cuisinés et de cafés bon marché.

La filiale, qui gère 3.100 restaurants actuellement, anticipe une perte d‘exploitation de 25 milliards de yens (196 millions d‘euros) en 2015 après une perte de 6,71 milliards l‘an passé.

Elle projette aussi un recul de 10% du chiffre d‘affaires à 200 milliards de yens -- le septième d‘affilée -- et une perte nette de 38 milliards de yens contre 21,84 milliards l‘an passé.

McDonald’s Japan compte enfin supprimer une centaine de postes au siège social par le biais de départs en pré-retraite et s‘emploiera à réduire les coûts de 12 milliards de yens.

La filiale avait publié ses comptes annuels 2014 en février, sans donner de prévisions pour l‘exercice suivant, comme elle le faisait habituellement.

Après un scandale sur le non respect de normes par un fournisseur de poulets chinois l‘an dernier, le groupe de restauration a dû faire face en décembre à un nouveau coup dur à la suite de la découverte de corps étrangers, dont une dent, dans des menus servis au Japon.

Dans un pays où les consommateurs sont très attachés à la qualité de leur alimentation, les analystes avaient dit ne pas attendre un redressement rapide. En janvier, les ventes à périmètre comparable de McDonald’s Japan avaient chuté de 39%, leur septième mois consécutif de baisse. Elles avaient encore baissé de 29% environ en février et en mars.

Row Imamura, l‘un des responsables de la société, voit ces ventes redevenir positives au quatrième trimestre.

La filiale est détenue à 49,9% par sa maison mère américaine, qui a débarqué son directeur général Don Thompson le mois dernier au terme d‘une année 2014 difficile.

L‘action a perdu 1% jeudi en Bourse de Tokyo, avant ces dernières annonces. Elle est en recul de 11% par rapport à son pic de juin 2014. (Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below