Bank of Ireland rentable en 2014, une première depuis la crise

vendredi 27 février 2015 13h12
 

DUBLIN, 27 février (Reuters) - Bank of Ireland, la première banque irlandaise par les actifs, a publié vendredi son premier bénéfice annuel depuis la crise financière de 2008 grâce à la croissance des nouveaux prêts et à des reprises de provisions sur créances douteuses.

Le groupe, dont l'Etat détient 14% du capital, a dégagé en 2014 un bénéfice courant avant impôt de 921 millions d'euros, à comparer à une perte retraitée de 564 millions en 2013. Les analystes financiers interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un bénéfice courant avant impôt de 745 millions.

L'action Bank of Ireland gagnait 7,28% à la Bourse de Dublin vers 12h05 GMT, la plus forte hausse de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300, alors inchangé.

"Nous sommes présents dans deux économies en croissance, l'Irlande et le Royaume-Uni", a déclaré à Reuters le directeur général de la banque, Richie Boucher. "Nous avons très bien débuté l'année en cours. Sur la base des deux premiers mois de l'année, la croissance des prêts devrait dépasser celle de l'an dernier."

Bank of Ireland a précisé que l'amélioration du contexte économique lui avait permis de reprendre 280 millions d'euros de provisions pour créances douteuses. Ces provisions ont ainsi été ramenée à 542 millions, contre 1,6 milliard un an plus tôt.

Les nouveaux prêts ont augmenté à 10 milliards d'euros, contre 6,6 milliards en 2013 et la marge nette d'intérêt a atteint 2,11% fin 2014. Le groupe s'attend à ce qu'elle augmente encore cette année.

Le ratio de solvabilité "Core Tier 1" était de 14,8% fin décembre, soit 9,3% selon les nouvelles normes dites de Bâle III. (Padraich Halpin, Marc Angrand pour le service français)