BOURSE-Teleperformance délaissé, dette et ralentissement au T4

jeudi 26 février 2015 10h13
 

PARIS, 26 février (Reuters) - L'action Teleperformance est délaissée jeudi matin à la Bourse de Paris au lendemain de l'annnonce par le spécialiste des centres d'appels de résultats 2014 marqués par une dette nette supérieure aux attentes et un ralentissement de la croissance organique au quatrième trimestre.

A 10h06, le titre recule de 2,36% à 64,67 euros, dans des volumes représentant 84% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois sur Euronext, après avoir multiplié les plus hauts historiques dernièrement, jusqu'à atteindre 67 euros lundi, et grimpé de 17,4% depuis le début de l'année.

La valeur accuse ainsi la plus forte baisse de l'indice SBF 120 stable (+0,04%), qui a pris 14,3% depuis le début de l'année.

Teleperformance a publié mercredi une croissance de 9,9% en données comparables de son chiffre d'affaires, à 2,76 milliards d'euros, soutenue par son activité dans la zone anglophone & Asie-Pacifique (+12,5%), et une marge d'Ebita courant de 9,7%, contre 9,3% en 2013.

La croissance du groupe a toutefois ralenti lors des trois derniers mois de 2014, à +6,5%, contre +12,8% au troisième trimestre, freinée par l'activité en Europe continentale, Moyen-Orient et Afrique (+0,4% contre +13,7% au troisième trimestre).

L'endettement net s'élève à 423 millions d'euros à fin 2014.

"Après son rally, le titre pourrait être affecté par la relative faiblesse de la croissance organique du quatrième trimestre et par le niveau de la dette", indique dans une note Société générale.

Le broker anticipait une dette financière nette de 354 millions d'euros et évoque dans sa note un consensus à 326 millions en la matière.

Pour 2015, Teleperformance vise une croissance organique de son chiffre d'affaires supérieure ou égale à 7% et une hausse de la marge d'Ebita courant supérieure ou égale à 10,3%.   Suite...