Alten veut continuer ses acquisitions à l'international en 2015

mardi 24 février 2015 19h02
 

PARIS, 24 février (Reuters) - Alten a annoncé mardi son intention de poursuivre cette année ses acquisitions, principalement à l'international, afin d'accélérer sa croissance.

Le groupe d'ingénierie et de conseil en technologies ne fournit pas d'objectifs de rentabilité pour 2015 mais souligne dans un communiqué que sa volonté de consolider son secteur se fera "dans le respect de sa politique de marge".

Alten, concurrent d'Altran sur certains marchés, a dégagé un résultat opérationnel d'activité de 132,2 millions d'euros en 2014, soit une marge de 9,6% (-0,1 point), et un bénéfice net part du groupe de 79,5 millions, représentant 5,8% de son chiffre d'affaires, contre 6,1% en 2013.

Les analystes attendaient en moyenne un bénéfice opérationnel (Ebit) de 126 millions d'euros et un bénéfice net de 84 millions selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Alten avait dit fin janvier tabler sur une croissance organique de son chiffre d'affaires cette année, après un rythme de 2,75% en 2014 à 1,373 milliard d'euros, porté par l'international et malgré un recul de 1% en France où il réalise plus de la moitié de ses ventes.

Le groupe, qui a acquis en 2014 huit sociétés totalisant un chiffre d'affaires de 103 millions d'euros, a divisé sa trésorerie nette quasiment par trois, à 25,9 millions au 31 décembre, et son cash flow libre par près de deux, à 48,4 millions.

Alten a finalisé début 2015 l'acquisition de deux autres sociétés, aux Pays-Bas et en France, réalisant un chiffre d'affaires cumulé de 31 millions d'euros.

L'action a clôturé en baisse de 0,49% avant ces chiffres à 38,40 euros, donnant une capitalisation de 1,29 milliard. Elle a gagné 8,6% depuis le début de l'année après avoir déjà pris 7,1% en 2014.

* Communiqué : bit.ly/17TyDze (Cyril Altmeyer, édité par Matthias Blamont)