LEAD 1-Swiss Re publie un bénéfice net inférieur aux attentes

jeudi 19 février 2015 16h13
 

(Actualisé avec des précisions, cours de Bourse, citations)

par Carolyn Cohn

LONDRES, 19 février (Reuters) - Swiss Re, le deuxième réassureur mondial, a proposé jeudi un dividende copieux ainsi qu'un rachat de titres, la baisse des tarifs des polices ainsi qu'une concurrence féroce poussant les assureurs à privilégier la redistribution de leurs actionnaires.

Le réassureur zurichois versera un dividende de 4,25 francs suisses (3,95 euros) par action assorti d'un dividende exceptionnel de 3,0 francs au titre de 2014. Il a aussi exprimé l'intention de procéder à un rachat d'actions pouvant atteindre un milliard de francs suisses.

Le directeur financier David Cole a dit à la presse que la société voulait "considérer d'autres moyens de restituer des fonds aux actionnaires, au vu d'une position financière très solide".

Les tarifs de renouvellement des polices ont baissé le mois dernier sur le marché de l'assurance contre les catastrophes naturelles et il semble que les renouvellements de juillet ne seront pas meilleurs, a ajouté David Cole.

L'action Swiss Re gagnait 0,8% dans l'après-midi, alors que l'indice sectoriel européen était inchangé.

Le directeur financier a également dit que le désarrimage du franc suisse d'avec l'euro intervenu le mois dernier n'avait eu qu'un impact marginal sur la société, dont l'activité est surtout extérieure à la Suisse.

Les annonces sur le dividende et le rachat de titres ont contribué à faire oublier en partie que Swiss Re avait publié ce même jeudi un bénéfice net inférieur aux attentes au quatrième trimestre, à 245 millions de dollars (214,6 millions d'euros), alors que des analystes interrogés par Reuters avaient dit s'attendre à 361 millions de dollars.

Sur l'ensemble de l'année, le bénéfice net ressort à 3,5 milliards de dollars, en baisse de 20%, à la suite d'une perte de 462 millions de dollars de la division assurance maladie et assurance vie.

Swiss Re pense être en mesure d'atteindre ses objectifs financiers de la période 2011-2015 et a annoncé de nouveaux objectifs, débutant en 2016, à savoir en particulier une croissance de 10% par an de l'actif net par action. (Avec Alice Baghdjian, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)