BOURSE-Aperam grimpe, l'Ebitda du T4 dépasse les attentes

vendredi 13 février 2015 11h06
 

PARIS, 13 février (Reuters) - Aperam bondit vendredi matin sur Euronext après la publication par le spécialiste de l'acier inoxydable basé au Luxembourg d'un Ebitda supérieur aux attentes au quatrième trimestre 2014 et avoir anticipé une amélioration de ses résultats au premier trimestre 2015.

Vers 11h05, le titre s'adjuge 8,6% à 28,265 euros et signe la deuxième plus forte hausse du SBF 120.

"Aperam a publié un Ebitda du 4e trimestre 2014 meilleur qu'attendu et fait état d'un début d'année 2015 encourageant", souligne dans une note la Société générale qui reste à l'achat sur la valeur et relève ses estimations de bénéfice par action 2015 et 2016.

De son côté, Exane BNP Paribas salue un "solide Ebitda T4", supérieur de 31% au consensus. L'intermédiaire a réitéré son opinion surperformance et relevé son objectif de cours de 28 à 29 euros.

Aperam "n'arrête pas de battre les consensus", explique Deutsche Bank qui reste à l'achat et porte son objectif de cours de 38 à 40 euros. "C'est difficile d'argumenter contre un rendement du free cash flow de 12%", dit le broker.

Le groupe, numéro sept mondial de son secteur avec des sites de production en France, en Belgique et au Brésil, a précisé dans un communiqué que la fin de 2014 avait été caractérisée par un vaste mouvement de déstockage de ses clients ainsi que par un niveau élevé d'importations.

"Il y aura quelques conséquences de cette phase de déstockage, mais, bien entendu, le premier trimestre sera (...) meilleur, surtout sur notre marché domestique, en Europe", a déclaré Timoteo Di Maulo, directeur général d'Aperam, lors d'une conférence téléphonique.

L'excédent brut d'exploitation (EBE) a augmenté de 39% par rapport au quatrième trimestre 2013, à 117 millions de dollars. Ce niveau, qui représente une baisse de 15% par rapport au troisième trimestre 2014, est supérieur à la prévision moyenne de 98 millions des analystes interrogés par Reuters.

L'endettement net a été ramené à 539 millions à fin décembre, contre 591 millions à fin septembre.   Suite...