12 février 2015 / 18:29 / il y a 3 ans

LEAD 1-L'action Monte Paschi a pris plus de 13% à Milan

(Actualisé avec détails, cours de clôture)

ROME/MILAN, 12 février (Reuters) - L'action Banca Monte dei Paschi di Siena a bondi jeudi de 13% à la Bourse de Milan après avoir été un temps suspendue en raison d'une progression trop forte lorsqu'elle affichait une hausse de 18,7%.

Si les valeurs bancaires européennes ont connu une séance plutôt faste, notamment en Grèce après une décision de la BCE accueillie favorablement, les traders étaient bien en peine d'avancer une explication évidente à cette envolée de la banque italienne, dont le titre a fini à 0,485 euro.

L'action Monte Paschi a ouvert la journée en baisse après l'annonce par l'établissement toscan d'une perte nette de 5,3 milliards d'euros au titre de 2014, à la suite de provisions pour créances douteuses de 7,82 milliards sur l'année.

La plus vieille banque du monde encore en activité a en outre annoncé mercredi avoir relevé le montant de son projet d'augmentation de capital de 2,5 à 3 milliards d'euros pour répondre aux exigences plus strictes imposées par la Banque centrale européenne (BCE) en matière de fonds propres.

Un gestionnaire de fonds a par la suite déclaré que le titre grimpait en raison de rachats de positions de découvert et d'une déclaration attribuée à Matteo Renzi selon laquelle son gouvernement allait examiner le 20 février un projet de création d'une banque de défaisance ("bad bank") chargée de recueillir les créances douteuses des banques italiennes.

Après la clôture de la Bourse, un porte-parole du président du Conseil italien a assuré que ses propos tenus à Bruxelles avaient été mal interprétés.

Monte dei Paschi a accumulé 14,6 milliards d'euros de pertes depuis 2011 et a échoué aux tests de la Banque centrale européenne (BCE) en dépit d'une augmentation de capital de cinq milliards d'euros en juin, son quatrième appel au marché depuis 2008.

L'ÉTAT ITALIEN ENTRE AU CAPITAL - SOURCE

En raison de la perte enregistrée en 2014, l'établissement va devoir verser les intérêts sur sa dette vis-à-vis de l'Etat sous forme d'actions, ce qui fait que ce dernier va devenir actionnaire de la banque, a-t-on appris jeudi d'une source au sein du Trésor italien.

Selon le plan d'aide de l'Etat datant de 2013, si la banque ne réalise pas de bénéfice, elle doit payer ses intérêts en nouvelles actions.

Selon une première estimation de broker, le Trésor se retrouvera avec une part d'environ 10% du capital de Monte dei Paschi après le paiement de 243 millions d'euros des intérêts dus pour l'année 2014.

La part de l'Etat serait ramenée à environ 5% à l'issue de son augmentation de capital de trois milliards d'euros.

La fondation Monte dei Paschi, qui possède encore 2,5% du capital de la banque, a suffisamment de fonds pour participer à cette augmentation de capital mais elle prendra une décision juste avant le lancement de l'opération, a dit son président Marcello Clarich à Reuters.

Lors d'une conférence de presse, la direction de Monte dei Paschi a dit que la banque serait en meilleure position pour étudier une éventuelle fusion une fois bouclés l'augmentation de capital et l'assainissement de son bilan.

Dans une interview à Il Sole 24 Ore jeudi, l'administrateur délégué Frabrizio Viola a précisé que pour le moment il n'y aucune offre de rachat sur la table. (Stefano Bernabei, Silvia Aloisi et Paolo Biondi; Juliette Rouillon et Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below