Metro voit son bénéfice bondir dans l'électronique grand public

mardi 10 février 2015 08h33
 

DÜSSELDORF, Allemagne, 10 février (Reuters) - Le distributeur allemand Metro a annoncé mardi une progression plus forte que prévu du bénéfice trimestriel de ses activités dans l'électronique grand public et confirmé sa prévision d'une "légère augmentation" de son chiffre d'affaires et de son bénéfice en année pleine.

Le bénéfice d'exploitation (Ebit) du groupe sur la période octobre-décembre, premier trimestre de son exercice fiscal, a reculé à 1,024 milliard d'euros contre 1,073 milliard un an plus tôt, en raison d'un effet de changes de 60 millions d'euros lié à la faiblesse du rouble.

Ce résultat est à peu près conforme à la moyenne des attentes des analystes interrogés par Reuters, de 1,008 milliard d'euros. Le bénéfice d'exploitation de Media-Saturn, la filiale d'électronique grand public, a en revanche bondi de 21% à 349 millions d'euros, soit nettement au-dessus d'une prévision moyenne de 322 millions.

Première chaîne de magasins d'électronique grand public en Europe, Media-Saturn a mis du temps à se tourner vers le commerce en ligne et perdait du terrain face à des acteurs comme Amazon. Elle investit désormais fortement dans ce domaine et ses ventes sur internet représentent à présent plus de 7% de son chiffre d'affaires.

Le groupe allemand, qui dispose de 2.200 points de vente dans 30 pays, a décidé de réduire son portefeuille et ses coûts afin de se concentrer sur la vente aux professionnels et l'électronique grand public. Cette stratégie passe notamment par une rénovation de ses magasins et une amélioration de son offre sur internet.

L'activité de ventes aux professionnels "cash and carry", qui représente près de la moitié du chiffre d'affaires de Metro, a vu son bénéfice d'exploitation chuter de 11% à 481 millions d'euros, essentiellement en raison de la faiblesse du rouble.

En raison de la crise en Ukraine et des sanctions occidentales contre la Russie, Metro a renoncé en 2014 à l'introduction en Bourse de sa filiale russe de magasins d'entrepôt.

Le quatrième distributeur européen, qui réalise généralement l'essentiel de ses bénéfices au cours de ce trimestre octobre-décembre, a maintenu sa prévision d'une "légère augmentation" de son chiffre d'affaires et de son bénéfice d'exploitation pour l'exercice fiscal 2014-2015.

Cette prévision se fonde sur l'hypothèse d'une "situation géopolitique inchangée", a-t-il souligné.

Le bénéfice d'exploitation des supermarchés Real s'est contracté de 14% à 84 millions d'euros en raison d'un effort de modernisation des magasins et de la vente des activités en Europe de l'Est.

La chaîne de grands magasins Kaufhof a vu son bénéfice d'exploitation reculer de près de 13% à 139 millions d'euros, la douceur des conditions météorologiques l'ayant conduit à proposer des rabais sur les vêtements d'hiver. (Emma Thomasson; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)