LEAD 1-Merck-CA en baisse au T3 mais le BPA bat le consensus

lundi 27 octobre 2014 12h58
 

27 octobre (Reuters) - Merck & Co a publié lundi un chiffre d'affaires trimestriel inférieur aux attentes, en raison notamment de la forte baisse des ventes du Gardasil, son vaccin contre le cancer du col de l'utérus, mais des réductions de coûts lui ont permis d'engranger des profits supérieurs aux attentes.

Le numéro deux américain de la pharmacie a réalisé au troisième trimestre un bénéfice net de 895 millions de dollars (706 millions d'euros), soit 31 cents par action, contre 1,12 milliard (38 cents/action) sur la période correspondante l'an dernier.

En excluant les éléments exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) ressort à 90 cents, soit deux cents au-dessus du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Merck a resserré sa fourchette de prévisions pour l'ensemble de cette année, disant tabler sur un BPA hors exceptionnels de 3,46 à 3,50 dollars, contre 3,43 à 3,53 dollars auparavant. Les nouvelles prévisions suggèrent une quasi-stabilité du bénéfice par action, qui avait atteint 3,49 dollars l'an dernier.

Le groupe continue de souffrir de la concurrence des formes génériques de son traitement de l'asthme Singulair et du Temodar pour le traitement du cancer du sein.

Les ventes du Gardasil ont quant à elles diminué de 11% au troisième trimestre à 590 millions de dollars, reflétant la baisse des achats par les programmes de vaccination aux Etats-Unis, a précisé Merck. Le chiffre d'affaires tiré de ce vaccin avaient au contraire augmenté de 15% au cours du trimestre précédent.

Le chiffre d'affaires global a reculé de 4,3% à 10,56 milliards de dollars sur juillet-septembre alors que le consensus le donnait à 10,66 milliards. (Ransdell Pierson, Marc Angrand pour le service français)