9 septembre 2014 / 07:44 / dans 3 ans

LEAD 1-Bourse-L'Oréal recule, craintes pour les résultats 2014

* Le marché mondial des cosmétiques devrait croître de 3-3,5% en 2014, contre +3,5%-4%-PDG

* Un meilleur rythme attendu en 2015-PDG

* L‘action perd 2,4%, plus forte baisse du CAC 40 (Actualisé avec commentaires et précisions)

PARIS, 9 septembre (Reuters) - L‘action L‘Oréal accuse mardi matin la plus forte baisse de l‘indice CAC 40 , son PDG ayant révisé à la baisse sa prévision de croissance du marché mondial des cosmétiques pour cette année à l‘occasion d‘un entretien au journal Le Figaro.

A 9h36, le titre cède 2,36% à 124,20 euros dans des volumes représentant 7% de ceux réalisés en moyenne sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. Le CAC 40 est en légère hausse (+0,13%) dans des volumes d‘échanges équivalant à 42% de leur moyenne quotidienne habituelle.

Le PDG de L‘Oréal, Jean-Paul Agon, table désormais sur une croissance comprise entre 3% et 3,5% en 2014, au lieu des 3,5%-4,0% attendus précédemment pour le marché mondial.

Le marché des cosmétiques vendus dans la grande distribution reste difficile aux Etats-Unis et au Royaume Uni et il a été négatif en Europe de l‘Ouest en juillet et août, a-t-il indiqué.

“L‘interview de Jean-Paul Agon n‘est pas une bonne nouvelle. Même si les propos correspondent à ce qui avait déjà été plus ou moins dit lors des derniers roadshows, le message n‘est pas vraiment bon sur l‘état du marché”, commente un vendeur actions en poste à Paris.

“Ce n‘est certainement pas une bonne nouvelle pour les prochains résultats trimestriels”, ajoute un autre vendeur actions parisien.

Raymond James a pour sa part abaissé sa recommandation sur la valeur à “surperformance”, contre “achat fort” après ces déclarations.

L‘Oréal, dont la croissance est tombée à 3,8% au premier semestre, pénalisée par un fort ralentissement de sa division de produits grand public aux Etats-Unis, avait indiqué début août qu‘il pensait faire mieux dans la deuxième partie de l‘année.

Dans son entretien, Jean-Paul Agon dit estimer que le marché des cosmétiques devrait retrouver un “meilleur rythme” en 2015.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S anticipe un recul de près de 2% pour le chiffre d‘affaires du groupe cette année suivi d‘un rebond proche de 6% en 2015.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below