ABB accompagne sa nouvelle stratégie de rachats d'actions

mardi 9 septembre 2014 07h57
 

ZURICH, 9 septembre (Reuters) - ABB a annoncé mardi un programme de rachats d'actions de quatre milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), le groupe d'ingénierie suisse espérant ainsi amadouer les investisseurs à l'occasion de la présentation de nouveaux objectifs financiers à moyen terme.

Ces objectifs, fixés pour la période 2015-2020, tiennent compte de l'atonie de la conjoncture mondiale et sont de ce fait moins ambitieux que ceux qui avaient été retenus pour 2010-2015.

Ulrich Spiesshofer, directeur général de la société, va détailler sa feuille de route à Londres tout juste un an après avoir remplacé Joe Hogan à la tête de l'entreprise.

Ancien consultant en management, Ulrich Spiesshofer a passé les 12 derniers mois à examiner les différentes unités d'ABB et à vendre certains actifs jugés non-stratégiques, comme par exemple, fin juin, la cession pour 600 millions de dollars de Meyer Steel Structures.

Ulrich Spiesshofer précise qu'ABB veut faire partager à ses actionnaires les fruits de cette rationalisation du groupe via le programme de rachats de titres.

Pour la période 2015-2020, ABB dit attendre une croissance de son chiffre d'affaires à périmètre constant de 4% à 7% par an. Sur la période, ABB vise une marge opérationnelle comprise dans un corridor de 11% à 16%.

Ces nouveaux objectifs remplacent, pour le chiffre d'affaires, une fourchette de croissance allant de 5,5% à 8,5% pour la période 2011-2015 et, pour la marge brute, un objectif de 13% à 19%. (Caroline Copley, Benoit Van Overstraeten pour le service français)