CORR-Boeing devant Airbus dans la course aux commandes en 2014

jeudi 4 septembre 2014 20h06
 

(Au §4, bien lire que les commandes de Boeing sont jusqu'à fin août également et non au 2 septembre)

PARIS/NEW YORK, 4 septembre (Reuters) - Airbus et Boeing ont chacun dépassé le millier de commandes sur les huit premiers mois de l'année, mais Boeing est loin devant lorsqu'on ajuste le total pour tenir compte des annulations.

Airbus, filiale d'Airbus Group, a vendu 21 avions de ligne en août, un mois traditionnellement calme après l'effervescence du Salon de Farnborough en juillet, ce qui porte son total brut à 1.001 depuis le début de l'année, selon ses dernières données mensuelles.

Par contraste, Boeing a engrangé 107 commandes le mois dernier, pour un total de 1.004 depuis le 1er janvier.

En tenant compte des annulations, Airbus a reçu un solde net de 722 commandes entre janvier et août contre 941 pour Boeing, l'avionneur américain étant ainsi bien placé pour conserver son rang de numéro un mondial sur l'année.

Airbus souligne que le total de 279 annulations annoncées cette année est dû surtout à des conversions d'un produit à l'autre, les compagnies aériennes renonçant à des commandes d'A320 pour attendre son successeur A320neo, moins gourmand en kérosène.

Boeing, de son côté, n'a subi que 63 annulations, mais selon Airbus ce total pourrait augmenter quand le futur 737 Max sera près d'être lancé.

Le premier vol d'essai de l'A320neo, avec des moteurs de Pratt & Whitney, est attendu dans la deuxième quinzaine de septembre.

Airbus a précisé avoir livré 389 avions entre janvier et août, contre 461 pour Boeing - qui a notamment livré 13 exemplaires de son 787 Dreamliner, au-dessus de son objectif de 10 par mois.

Pour l'ensemble de 2014, l'avionneur européen vise un nombre de livraisons équivalent aux 626 de l'an dernier et s'attend à ce que le solde net de commandes soit supérieur.

Boeing de son côté vise entre 715 et 725 livraisons sur l'année. (Tim Hepher et Alwyn Scott, Véronique Tison pour le service français)