Bourse-Iliad recule, souffre de la concurrence accrue au S1

lundi 1 septembre 2014 10h08
 

PARIS, 1er septembre (Reuters) - L'action Iliad recule dans des volumes déja nourris lundi matin à la Bourse de Paris, où la maison mère de Free accuse la plus forte baisse du SBF 120 après la publication de résultats semestriels jugés moins bons qu'attendu et marqués par une concurrence accrue sur le segment du fixe.

A 10h07, le titre recule de 3,14% à 161,95 euros dans des volumes représentant 68% de leur moyenne réalisée sur une séance complète au cours des trois derniers mois sur Euronext. L'indice SBF 120 est stable (-0,1%) au même moment dans des volumes équivalant à 10% de leur moyenne quotidienne habituelle.

Iliad a fait état vendredi d'une croissance à deux chiffres de son chiffre d'affaires au premier semestre en dépit d'une concurrence accrue dans le fixe, soutenu par un rythme toujours élevé de recrutements d'abonnés dans le mobile.

"Maintenant que le cours de l'action n'intègre aucune probabilité de fusion entre Iliad et Bouygues Telecom en conséquence de l'offre de 33 dollars par action d'Iliad sur T-Mobile US, l'attention est revenue sur ce qui devrait constituer la valeur fondamentale d'Iliad dans un marché français à quatre opérateurs", souligne dans un mémo Berenberg.

Iliad s'est dit prêt à payer 33 dollars par action T-Mobile US pour 56,6% du capital, ou 36,2 dollars par action en incluant les synergies.

Mais plusieurs sources ont dit à Reuters que la société discutait avec des investisseurs afin d'améliorer sa proposition alors que Deutsche Telekom, la maison-mère du quatrième opérateur mobile américain, juge trop basse l'offre du français.

"Les résultats du deuxième trimestre d'Iliad ont été légèrement plus faibles que prévu en termes de chiffre d'affaires et de profitabilité, et ont montré quelques faiblesses dans le recrutement de nouveaux abonnés aussi bien dans le mobile que dans le fixe", constate Berenberg.

Plusieurs analystes mettent l'accent sur la concurrence accrue sur le marché français, relevant la faiblesse des recrutements d'abonnés pour Iliad dans le fixe.

"Dans le marché du fixe à haut débit, Free a gagné 95.000 nouveaux abonnés au premier semestre, devant Orange (+60.000) et SFR (+39.000) mais derrière Bouygues Telecom (+202.000)", constate dans une note Société générale soulignant que sur ce marché la part de marché d'Iliad est de 24% contre 51% pour Bouygues Telecom.   Suite...