Fiat Chrysler confirme ses objectifs 2014 malgré le Brésil

vendredi 13 juin 2014 17h15
 

VENISE, 13 juin (Reuters) - Fiat Chrysler Automobiles atteindra ses objectifs 2014 en dépit d'un marché automobile brésilien qui devrait rester difficile et alors que l'Europe ne montre par de signe d'amélioration, a déclaré vendredi son administrateur délégué Sergio Marchionne.

"Au niveau du groupe, nous les atteindrons. Ce n'est pas un problème", a-t-il dit à la presse en marge d'un événement à Venise.

Interrogé sur une éventuelle stabilisation de la situation au Brésil, il a dit: "Fiat conservera sa part de marché pendant les bonnes et les mauvaises périodes. Nous prévoyons une année difficile (jusqu'aux élections). "La Coupe du Monde attire l'attention mais les élections sont le vrai problème."

Une économie morose, la fin d'avantages fiscaux et une chute des exportations de voitures ont pesé sur l'industrie automobile brésilienne, soulevant la crainte de licenciements au cours d'une année électorale.

Sergio Marchionne a ajouté qu'il ne voyait pas de signes d'amélioration du marché automobile européen, qui resterait cette année "plus ou moins conforme" à 2013.

"Ce n'est pas une croissance saine", a-t-il ajouté.

A la question de savoir si Fiat serait capable de limiter ses pertes en Europe en dépit d'une augmentation des investissements, il a dit que cela dépendrait de la performance de sa marque de luxe Maserati, les coûts sur le segment de marché grand public ayant été ramenés au minimum.

Sur les informations de presse faisant état de négociations avec Mitsubishi en vue d'une société commune dans les pick-ups, il a déclaré: "Nous continuons à parler avec tout le monde y compris Mitsubishi." (Danilo Masoni, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny)