Finmeccanica, qui pourrait céder sa filiale DRS, prend 2%

vendredi 13 juin 2014 10h06
 

MILAN, 13 juin (Reuters) - Finmeccanica gagne plus de 2% en début de matinée à Milan après des informations de presse selon lesquelles le groupe italien de défense pourrait céder sa filiale américaine DRS Technologies.

Vers 08h00 GMT, le titre s'adjuge 2,12% à 6,510 euros, surperformant nettement la Bourse de Milan, qui cède 0,57%.

Selon le quotidien italien Corriere della Sera, le nouvel administrateur délégué Mauro Moretti envisage de vendre cet actif très rentable mais mal intégré dans le reste du groupe.

Finmeccanica n'a pas souhaité commenter ces informations.

Un trader a déclaré qu'une cession aurait un effet positif en permettant à Finmeccanica de consolider ses comptes. (Lisa Jucca, Mathilde Gardin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)